Mariage pour tous : où en est-on ?


.

_1130152

A trois semaines de la Grande Manif, le 24 mars, où en est-on ?

.

CESE

.

Vous le savez, le Conseil économique, social et environnemental a jugé la pétition envoyée par 700.000 Français    « irrecevable ». (cf CESE et la pétition sur le mariage) .
Alors qu’il attendait la pétition annoncée et ne savait quelle conduite adopter, Jean-Paul Delevoye a demandé au Premier Ministre ce qu’il devait faire. Position qui rappelle cette marque de disques que les plus âgés parmi nous ont bien connue :

. . . La Voix de son Maître !

images

.

.

.

.

.

.

.

.
La photo que l’on peut voir sur Le Figaro (27.2.13) est très expressive.  Cliquez, vous verrez. On croit entendre  Jean-Paul Delevoye s’adresser en ces termes à Jean-Marc Ayraut : « Qu’est-ce que je dois faire, Monsieur le Premier Ministre ? »

Le CESE serait donc l’écho du gouvernement ? Dans ce cas, à une époque où ce dernier cherche des économies, en voilà une toute trouvée. Pourquoi ne pas supprimer le CESE s’il ne sert à rien? A moins que justement, s’estimant un peu seul dans la tourmente qu’il a lui-même suscitée, le gouvernement ait besoin d’un écho pour l’épauler !

.
« Le gouvernement tient le Cese dans sa main puisqu’il tient les crédits, pointe un membre de la troisième chambre. Mais si on est là pour dire amen à tout ce que dit le gouvernement, quelle est la raison d’être du Cese ? »

Jean-François Bernardin, ancien président de l’assemblée des chambres françaises de commerce et d’industrie a démissionné mardi, découragé par ce «manque de respect aux pétitionnaires».

.

.

SENAT

.
Lors de la réunion de la Commission des Lois du 14 février, en réponse au philosophe Thibaud Collin, Jean-Pierre MICHEL, rapporteur, a lâché cette phrase lourde de sens : .   « -. . . Ce qui est juste, c’est ce que dit la loi. Et celle-ci ne se réfère pas à un ordre naturel, mais à un rapport de force à un moment donné. » Voir le site du Sénat si vous souhaitez en avoir le coeur net.

Voir aussi la vidéo de cette réunion de la Commission des Lois en cliquant sur Vidéo.

.Ce n’est pas une magnifique définition de la Démocratie, cela ?

Si on voulait faire un jeu de mot, on pourrait dire qu’en matière de Démocratie on a là une définition « adroite » donnée par la Gauche…

.

.

SUR LE TERRAIN

Jean-Marc Veyron la Croix, maire de Chasselas, dans le Mâconnais, bien qu’homosexuel, se prononce contre le mariage gay.

.
« Les mêmes qui, depuis trente ans, nous rabâchent que le mariage est has been veulent aujourd’hui nous le refourguer, mais la plupart des homos n’ont que faire de ce projet, s’indigne-t-il. Quant à l’Inter-LGBT, on ne les a pas élus, ils ne représentent qu’eux-mêmes ! »
Cliquez sur Le Parisien, 13.1.2013 pour en savoir davantage.

.
Et sur le blog de Patrice de Plunkett, il développe ses arguments en invitant toutes les parties à calmer le jeu :

.
« Pour finir, je veux souligner que malgré mon opposition, il faut savoir être très nuancé dans ses propos car ce débat touche à l’intime de chacun, à sa vie affective avec sa fécondité, ses blessures, ses hauts et ses bas, et chacun sait combien cela n’est pas toujours facile. »

.
« Ne jugeons personne, respectons chacun, mais n’acceptons pas un Etat qui aurait pour seul but de combler les désirs – fussent-ils légitimes et sincères – de chaque catégorie de la population au détriment des plus faibles et de l’ensemble de la société ! »

.
En cliquant sur blog de Patrice de Plunkett, vous pourrez lire également la lettre qu’il a adressée au cardinal Barbarin. Vous y trouverez notamment cette phrase :

.
« Vous évoquiez la porte ouverte vers la polygamie: le magazine Tetu a fait il y a quelques mois un article sur les « trouples »… un livre (écrit par Lionel Labosse) vient de sortir prônant la disparition du mariage au profit d’un contrat universel à 2,3 ou 4 quel que soit le sexe. . .

.

.

LES ECOLOGISTES (EELV) EXPRIMENT DES DOUTES

.
Voir article de La Croix sur Internet, le 27.2.13

Les Ecologistes (EELV) commencent à prendre conscience des risques.

.

« Il s’agit de réinterroger et éventuellement d’actualiser la loi de bioéthique. La réflexion est d’autant plus nécessaire que l’évolution des pratiques de procréation assistée commence à intégrer le tri des spermatozoïdes et pourrait donc aboutir à l’eugénisme – qui rappelle de sinistres souvenirs… – et ne pas être, à terme, dénuée de risques pour la biodiversité humaine. »

.
« Il est difficile de considérer que la procréation pour les couples homosexuels puisse relever du soin médical, l’homosexualité n’étant pas une maladie. Ces deux types d’infertilité sont donc bien distincts et, de ce point de vue, le remboursement par l’Assurance-maladie se discute. »

.
Et voilà un point qui ne manquera pas d’entraîner de nouvelles discussions, si par malheur le projet venait à passer : la Sécurité Sociale est déjà en très mauvais état sur le plan financier. Lui faire prendre en charge le coût de la PMA pour les couples de femmes serait vouloir la « flinguer » davantage.

.

.

Alors bien sûr, nous ne lâchons rien de notre opposition totale au projet de mariage de Monsieur Hollande.

Rendez-vous le 24 mars pour la grande manif !

.

J.M.T.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :