Pourquoi ce Blog ?

.

Lieu d’information et de discussion, ce blog a pour seule ambition d’inciter à réfléchir et échanger des idées. . . et parfois à agir !

Vous y trouverez plusieurs catégories de contenu :

–  Croire : articles abordant le thème du divin, croire ou ne pas croire, l’espérance, la religion…

Société  : grands et petits problèmes de la Société,  la précarité, des moyens pour s’en sortir… et toutes les idées que nous pouvons développer ensemble sur ce sujet…

– Photos : photos sur le blog et liens avec des galeries hébergées hors du blog

– Evénements : Annonce de concerts, signatures, rencontres et tous autres événements

Voir, lire, écouter :  coups de cœur nouveaux ou anciens, livres, films, œuvres qui peuvent nous émouvoir ou nous agacer, textes qui contribuent à construire l’être humain.

Contes : Publication en ligne de contes et autres textes

– Divers : pour tout autre sujet inclassable ci-dessus.

Vos commentaires seront les bienvenus dans la mesure où ils respecteront les règles normales de bienséance. Seront rejetés tous les commentaires porteurs de haine raciale, politique ou religieuse, de polémique ou de pornographie.

Jean-Michel Touche

Le mystère du soleil froid

Avec Le mystère du soleil froid, Brunor ouvre sa collection « Les Indices Pensables », enquête sur Dieu !

Bigre ! Une enquête sur Dieu en BD ? Il n’y va pas de main morte, l’artiste.

Derrière les images que cet illustrateur de talent nous fait découvrir au fil des pages, le récit commence à la manière d’une BD classique, avec les représentants des grandes civilisations qui s’interrogent sur le soleil et s’apprêtent à le diviniser…

…jusqu’à l’apparition d’un petit bonhomme qui va tout remettre en question.

Alors, l’ouvrage bascule. Parce que, sous le couvert de cette enquête bon enfant, c’est une réflexion profonde qui commence. Et comme l’annonce la 4ème de couverture, « ce livre transmet à chacun des informations vérifiables, qui sont autant d’indices pour alimenter une pensée personnelle. »

Le mystère du soleil froid

Editions du Jubilé,  48 p., 13€

Invictus (un grand Clint Eastwood)

Invictus est le titre d’un poème de l’écrivain britannique William Ernest Henley, dont la lecture, jour après jour, aida Mandela à vivre durant les vingt sept années qu’il passa en prison.

Le sujet : 1994 – Libéré depuis quatre ans, Nelson Mandela est élu premier président noir de l’Afrique du Sud. Bien que le régime de l’apartheid soit officiellement aboli depuis 1991, le pays reste profondément marqué par la ségrégation raciale.
Mandela va faire le pari que la coupe du monde de Rugby, qui doit se dérouler en 1995 en Afrique du Sud, peut servir la cause de l’union nationale. Une complicité va se créer entre lui et François Pienaar, le capitaine de l’équipe des Sprinboks. Déjouant les pronostics des chroniqueurs sportifs, les joueurs, de plus en plus « impliqués » dans le challenge, vont donner la victoire à leur pays.

Evidemment, pour voir ce film, il est préférable d’aimer le rugby qui tient vraiment ici le devant de la scène !

Au-delà de l’interprétation remarquable des acteurs(1) et de la sensibilité du réalisateur (notamment la scène de l’enfant et des policemen, dans un quartier de la ville, pendant que se déroule la finale), on se prend à rêver. Et si enfin, un jour, les hommes parvenaient à se regrouper pour vivre ensemble, pour bâtir non pas une nation, comme on y assiste dans INVICTUS, mais l’humanité toute entière !

Faut-il absolument des MANDELA ou des GANDHI pour réaliser ce qui ne devrait pas être seulement un rêve d’idéaliste ? Ne possédons-nous pas, chacun d’entre nous, les qualités nécessaires pour apporter notre pierre à la construction d’un monde juste ?
C’est le genre de questions qui arrive naturellement à l’esprit après avoir vu ce film, même si l’on n’est pas un fervent supporteur de rugby.

(1) Morgan Freeman, collant remarquablement au personnage de Nelson Mandela, mais aussi Matt Damon dans le rôle du capitaine des Springboks, et l’ensemble des seconds rôles.

CONNAISSEZ-VOUS SAINT BENOÎT-JOSEPH LABRE ?

;

Saint Benoit-Joseph Labre est le saint patron des sans-domicile fixe, des pauvres et des exclus. Il a vécu toute sa vie sur les routes ou dans les rues de Rome.
Il a connu les moqueries et le rejet, mais il a toujours gardé un cœur joyeux, tout tourné vers Dieu, en s’occupant des plus pauvres.
Depuis sa mort, il a multiplié les miracles, continuant à venir au secours des pauvres dont il a partagé la vie.

Les plus pauvres ont aujourd’hui un lieu de recueillement et de mémoire des personnes de la rue à Sainte-Marie des Batignolles à Paris dans le 17è arrondissement avec l’intronisation dimanche 7 mai dernier d’une statue de Saint Benoit-Joseph. Cette statue a été réalisée par Daphné, sculpteur et paroissienne de Notre-Dame de Grâce de Passy, à la demande d’une de ses amies qui anime la conférence Saint-Vincent de Paul à Sainte-Marie des Batignolles.

Saint Benoit-Joseph nous laisse une belle prière “des trois coeurs”

 

Mon Dieu, accordez-moi,
pour Vous aimer,
trois cœurs en un seul.

Le premier, pour Vous,
pur et ardent comme une flamme,
me tenant continuellement en Votre Présence
et me faisant désirer parler de Vous,
agir pour Vous,
et, surtout, accueillir avec patience
les épreuves qu’il me sera donné
de devoir surmonter au cours de ma vie.

Le second, tendre et fraternel envers le prochain,
me portant à étancher sa soif spirituelle
en lui confiant Votre Parole,
en étant Votre témoin
comme en priant pour lui.
Que ce cœur soit bon
pour ceux qui s’éloignent de Vous,
et plus particulièrement encore s’ils me rejettent;
qu’il s’élève vers Vous,
Vous implorant de les éclairer
afin qu’ils parviennent à se libérer des filets du chasseur.
Qu’il soit, enfin, plein de compassion
pour celles et ceux qui ont quitté ce monde
dans l’espérance de Vous voir face à face …

Le troisième, de bronze,
rigoureux pour moi-même,
me rendant vainqueur des pièges de la chair,
me gardera de tout amour-propre,
me délivrera de l’entêtement,
me poussera à l’abstinence
et m’incitera à me défier du péché.
Car je sais que plus je maîtriserai les séductions de la nature,
plus grand sera le bonheur
dont Vous me comblerez dans l’éternité.

 

 

© Texte Florent du Peyroux
© Photos : Mathilde Duthoit

.

.

DEDICACES

Dans le cadre des FÊTES DES FAMILLES et des JOURNÉES MISSIONNAIRES,

GERSON,      SAINT-JEAN DE PASSY      et      FRANKLIN

organisent  des séances de dédicaces à Paris avec de nombreux  écrivains.

J’aurai le plaisir d’y participer et de dédicacer « MANIGOA »

Samedi 20 mai

de 14h00 à 16h00 à Saint-Louis de Gonzague (12 rue Benjamin Franklin)

de 16h00 à 18h00 : à Gerson (31, rue de la Pompe)

Dimanche 21 mai

de 14h00 à 18h00 à Saint-Jean de Passy (72, rue Raynouard)

 

Alors, peut-être à bientôt ?

Jean-Michel Touche

TU LIS – J’ECRIS

.

 « TU LIS – J’ECRIS », une activité pour rencontrer et échanger avec des écrivains !

Comment : Réunir dans un cadre privé, et donc amical, des lecteurs autour d’un écrivain.

Principe : un lecteur organise chez lui une rencontre entre plusieurs de ses amis (une dizaine  maxi ?) et un auteur de son choix.

Une telle rencontre peut se faire n’importe quand dans la journée, en fonction des possibilités des uns et des autres :

– apéritif dînatoire,
– après déjeuner, de 14h00 à 16h00,
– après-midi, de 16h00 à 18h00,
– soirée après dîner, de 20h30 à 22h30,
– ou autre idée.

J’en ai fait personnellement l’expérience, autour d’un café après déjeuner, sur un de mes romans que les participants avaient lus avant cette rencontre. Et c’était vraiment très intéressant.

Objet : pour les lecteurs, rencontrer un écrivain (romans, poèmes, contes, théologie, histoire, science, philosophie, etc…) qui va :

– présenter  un ouvrage qu’il  a publié ou qu’il est en train d’écrire
– dire son intention en réalisant cet ouvrage
– dire pourquoi et comment en général il écrit (d’où viennent ses idées, se documente-t-il, fait-il principalement appel à son imagination, quel genre utilise-t-il pour s’exprimer : essai, roman, poèmes, récits à partir d’éléments réels, etc…)

Les lecteurs disent ce qu’ils recherchent dans la lecture, le genre d’expression qui leur parle le plus, posent des questions,  ceux qui ont lu le livre de l’auteur disent ce qu’ils ont apprécié et ce qu’ils auraient aimé en plus (ou en moins), en exprimant ce qu’ils ont compris, ce qu’ils ont ressenti, leurs réactions personnelles etc.

Ensuite, s’ils le désirent, un ou plusieurs participants, fait (font) une Synthèse écrite de cette rencontre, à envoyer pour publication sur le blog TU LIS – J’ECRIS.

L’objectif de cette activité consiste à mettre en rapport des lecteurs et des écrivains, autrement que dans des salons littéraires qui rassemblent trop de monde pour permettre des contacts personnalisés. Une rencontre peut être organisée par toute personne qui le désire et comme elle le désire, sans être tenue à en informer qui que ce soit. Cependant les faire connaître sur le blog TU LIS – J’ECRIS pourrait susciter de vraies occasions d’échanges puis de réflexion.

Cela vous intéresse ? Vous avez des questions à poser, des suggestions à faire, vous voulez participer et organiser une première rencontre ? N’hésitez pas à utiliser pour cela les cases de commentaires ci-dessous, ou, si vous préférez, à m’envoyer un mail à l’adresse suivante : blogjmt@gmail.com

Alors, on y va ?

.

© Jean-Michel Touche

Cette présentation est également présentée sur le Blog TU LIS – J’ÉCRIS (en cours de préparation)

.

Découvrir l’association ENTOURAGE

Entourage est né rue des Martyrs.

Le fondateur y passait tous les jours à pied, vers son lieu de travail.

Petit à petit il a crée des liens avec les personnes de la rue qu’il y croisait. Jusqu’au jour où l’un d’eux lui demande de l’aide. Il s’était battu, ses dents étaient cassées et il pleurait.

Comment faire quand on est un riverain et  que le système social nous est totalement étranger. Il a pris son téléphone, a fait une demande sur twitter.., « quelqu’un connait-il un dentiste dans le 9ème qui prendrait une personne de la rue en urgence et gratuitement? »
Quelqu’un a répondu….

Plusieurs histoires similaires plus loin, le projet d’un réseau collaboratif sur smartphone mettant en lien les personnes de la rue, les riverains et les associations qui œuvrent dans la rue est né.

La vision d’Entourage est de créer des liens et une synergie entre toutes les actions de rue qu’elles soient professionnelles, bénévoles ou de simples initiatives de riverains. La promesse que nous faisons aux riverains c’est qu’ils ne sont pas seuls dans leur relation avec les personnes de la rue. Entourage met en contact les personnes bienveillantes du réseau et les associations.

Le premier volet de notre action est de proposer aux associations sur le terrain qui font des maraudes, un outil simple de coordination, de communication et de compte-rendus. Les maraudeurs dotés de l’appli peuvent ainsi visualiser sur la carte les différentes maraudes de leur quartier et éventuellement communiquer avec elles si besoin. Ils reçoivent sur leur mail le CR de maraude dès la maraude terminée.

Le deuxième volet d’Entourage, et sa vraie raison d’être, vise à aider et encourager les riverains à entrer en relation avec la ou les personnes qu’ils croisent tous les jours et à changer leur regard afin de lutter contre l’ exclusion relationnelle des habitants des rues. Nous avons l’intime conviction que la bienveillance des riverains et l’action des associations sont complémentaires.

Nous travaillons depuis le début avec des personnes de la rue qui forment le « Conseil de la Rue » dont les membres sont des personnes vivant ou ayant vécu à la rue.

  • Kader nous partage que, pire que le manque d’argent, il y a la solitude et qu’il va chez son kiosquier tous les matins juste pour avoir son bonjour.
  • Pablo, lui, nous dit qu’un sourire, cela vaut 100 sandwichs…

  • Et Pedro nous fait remarquer qu’il a un sac plein de nourriture que les passants généreusement lui donnent, mais que personne ne lui demande s’il a faim…
  • Les riverains, eux, nous confient le fait qu’ils se sentent « démunis » et seuls face à des situations qui les bouleversent, les scandalisent et les choquent.

L’appli a trois fonctionnalités :

S’informer: Nous avons digitalisé le guide de solidarité de Paris et bientôt de toutes les grandes villes de France.

Se former: Accès à de la pédagogie pour connaître et aller à la rencontre des personnes de la rue.

Agir: vous pouvez rejoindre ou lancer des initiatives solidaires dans votre quartier.

L’appli ne permet pas de géolocaliser les personnes de la rue, ni de stocker des informations sur elles. Elle permet une mise en relation des personnes d’un même quartier.

L’appli Entourage pour le Grand Public est disponible depuis novembre et a déjà plus de 10 000 téléchargements et 600 actions crées par des riverains et certaines par des associations. En tant qu’association, il est donc possible de voir et éventuellement entrer en contact avec les riverains de notre quartier qui ont posté des entourages.

Entourage est une association de loi 1901, crée fin 2014. Nous sommes financés par des fondations et avons été en janvier lauréat de La France S’engage qui récompense des innovations sociales.

Nous avons de précieux soutiens tels que Olivier Lebel, ex directeur de la Croix Rouge et des médecins du Monde ou Klaus Drexel, réalisateur du magnifique film sur les personnes de la rue « Au bord du monde »…

Bénédicte Potdevin

Partenariats associations

06.12.34.39.89

Un peu de chaleur humaine

Twitter : @R_Entour

Facebook : Réseau Entourage

.

.

VOTER EN HOMME LIBRE, une autre approche

Le texte ci-après, reçu comme commentaire à l’article « Voter en homme libre » du 1er mai 2017,
m’a paru mériter une meilleure place qu’un simple commentaire,
c’est pour cette rasion qu’il est présenté
sous la forme d’un nouvel article.

« Voici un message très équilibré qui montre que s’abstenir, c’est mettre au même niveau Le Pen et Macron : il faut choisir Macron, même avec réserve et gérer les législatives.

« En vue du second tour des élections : un texte de l’équipe du Ceras
Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle ont engendré espoir pour les uns, déception pour les autres. Quelles que soient nos convictions, il nous faudra pourtant aller voter le 7 mai : pas question de rester, selon l’expression du pape François, « au balcon de la vie » ni de l’Histoire ! Le choix est désormais limité, mais c’est à travers lui que peut et doit s’exprimer notre liberté. L’abstention, dans notre système électoral, laisse le choix aux autres. Elle ne saurait donc être une solution. »

 

Le texte du CERAS, que vous trouverez en cliquant sur
En vue du second tour des élections : un texte de l’équipe du Ceras
est particulièrement intéressant et enrichissant. A LIRE ABSOLUMENT !

.

Centre Sèvres : « Politique : leçons d’une élection, enjeux pour les chrétiens »

Soirée Mardi d’Éthique Publique en partenariat avec la revue Études et le CERAS.
Une soirée pour tenter de tirer les premiers enseignements de cette période électorale, notamment pour les chrétiens, et d’aider à envisager l’avenir.
Avec la participation entre autres de :
Jean-Marie DONÉGANI enseignant à Sciences Po Paris, enseignant-chercheur associé au Cevipof.
P. Grégoire CATTA, jésuite, théologien, enseignant au Centre Sèvres, membre du CERAS et de la revue Projet.
Guy AURENCHE, avocat, ancien président de l’ACAT et du CCFD-Terre Solidaire.
Soirée animée par P. François Boëdec.

.

.

.

.

UN MONDE HEUREUX SERAIT-IL UNE UTOPIE ?

UN MONDE HEUREUX
SERAIT-IL UNE UTOPIE ?

.

Je n’ai pas le souvenir que les Français aient été plongés dans une période aussi pauvre en réflexion de la part des femmes et des hommes qui veulent jouer un rôle politique important (j’entends, bien sûr, les candidats à la présidentielle).

Après des assassinats verbaux relevant du niveau des pâquerettes (et même au-dessous des pétales), et les regroupements d’individus qui rejoignent celle ou celui qu’ils ont traité de tous les noms avant le premier tour, espérant un rôle important après le second…) nous, les Français du quotidien, porteurs à la fois de points forts et de points faibles, sommes soumis au choix entre moins bon et moins-moins bon.

Aucune espérance dans cette élection où on a vu et entendu la foule vibrer comme des pantins lors des réunions de masse de prétendants, dès que ceux-ci disaient un mot injurieux pour un autre candidat.

J’espère que ce théâtre minable va nous réveiller et nous poussera à réfléchir sur ce dont a véritablement besoin une nation, afin que ceux qui y vivent aient droit au respect, à l’estime, à l’aide des uns et des autres.

Participant depuis plus de 15 ans à différentes activités avec des personnes sans argent, sans abri, la plupart du temps catalogués comme « SDF », je peux témoigner de la richesse du respect mutuel, de la force d’amitié qui peut se nouer avec ces hommes et ces femmes qui dorment dehors et n’ont aucun moyen de vivre autrement.

Si nous mettions davantage nos regards et nos actions au service mutuel des uns et des autres, sans référence à des tendances politiques d’autrefois, simplement en voulant que ceux que nous croisons soient heureux (et nous aussi, évidemment), dans le cadre de nos espoirs de croyants pour ceux qui se tournent vers de Dieu, et nos espoirs sociaux pour ceux qui ne croient pas, la vie pourrait changer.

CE QUI EST ENCOURAGEANT, C’EST LE NOMBRE DE JEUNES QUI SE LANCENT DANS  DES ACTIVITÉS POUR VENIR A L’AIDE A CEUX QUI EN ONT BESOIN !

Encore une utopie ?
Essayons de le vivre, on jugera après.

 

Jean-Michel Touche

.

.

.

VOTER EN HOMME LIBRE

Le texte ci-dessous a été envoyé par un ami
qui explique son vote d’homme libre.

Si , effectivement , FILLON n’avait pas débuté son parcours de candidat à la Présidence de la République par ses imprudentes déclarations :  » Vous imaginez le Général de Gaulle mis en examen se présentant à l’élection présidentielle …. ET … Si je suis mis en examen démissionnerai … ET … Je demande à ce que la justice m’entende le plus rapidement possible «  pour récuser ensuite la rapidité de sa mise en oeuvre , LES CHOSES SE SERAIENT PASSEES AUTREMENT car , il offre , sur un plateau , au pouvoir socialiste et ses relais médiatico-juridiques , l’occasion inespérée d’invalider la candidature de la droite majoritaire dans le pays , assurée de revenir au pouvoir .

Mais , en faisant ces déclarations , le  » cheval blanc FILLON  » n’imagine pas un instant , être concerné par  » les affaires  » consistant à avoir rémunéré des membres de sa famille comme collaborateurs puisque c’est encore LEGAL et que cette disposition , discutable moralement , concerne une centaine de députés et sénateurs ( nombre à vérifier ) .

Il est beaucoup plus aisé , à postériori , d’imaginer la conduite qui aurait dû être la sienne dès le début de la polémique en déclarant :

 » Je suis innocent , néanmoins , pour apaiser les doutes qui pèsent sur ma personne , je dépose les sommes incriminées versées aux membres de ma famille à la caisse des dépôts dans l’attente d’une décision de justice  » . 

Par ailleurs , comment ne pas admettre que toute cette affaire d’emplois de collaborateurs familiaux , fictifs ou pas ( la justice tâchera de répondre ) , était connue depuis longtemps puisque FILLON avait quitté le pouvoir depuis 5 ans et que cette curée médiatico-politico-juridique est mise en oeuvre à 2 mois de l’élection , à un moment où la gauche est disqualifiée par 5 ans de pouvoir .

Mais enfin , où sont la présomption d’innocence , le secret de l’instruction ? L’erreur judiciaire inhérente à la faillabilité du jugement des hommes est une réalité ; comment ne pas citer l’exemple de Patrick DILS , condamné à plusieurs reprises à la prison à vie pour le meurtre de 2 enfants à Montigny les Metz mais qui , au terme d’un énième appel , a été totalement innocenté après 14 ans de prison où il a subi de multiples violences physiques , des viols par ses co-détenus ( que les violences sur enfants insupportent particulièrement ) et vu sa structure psychologique , déjà fragile , à jamais détruite malgré l’indemnisation consentie par l’état pour erreur judiciaire . 

Je ne parle pas de SARKOZY ( qui n’est pas ma tasse de thé ) , qui , pour avoir critiqué le pouvoir judiciaire ( comme l’ENA , l’Armée … ) et eu des comportements , des fréquentations , discutables , a été mis en examen à 3 ou 5 fois ( à vérifier ) et qui , pour le moment , a bénéficié d’autant de non-lieux .

Le courage constant de FILLON dans ses épreuves m’ont étonné , et c’est cette qualité dont le futur Président de la République doit être pourvu pour , redresser le pays , dialoguer d’égal à égal avec les grands de ce monde instable confronté à la barbarie islamiste et négocier l’amélioration du fonctionnement l’Europe , INDISPENSABLE à notre stabilité et notre avenir , pour qu’elle devienne moins technocratique , plus démocratique et en mesure de prendre en charge les grands sujets du moment , mais d’ignorer la codification technique des  » épluches-légumes « .

Si donc , la communication inadaptée de FILLON sur ses  » affaires  » a pu décevoir nombre de ses soutiens , et j’en suis , je considère que l’intérêt supérieur du pays commandait de voter pour le meilleur programme des candidats de la droite et non pour l’homme , car , si nous exigeons  » un saint  » pour diriger le pays , il vaut mieux aller à la pêche le jour du vote .

FILLON parti pour les 1,5% de voix que DUPONT-AIGNAN a prélevé sur son compte , la droite est déchirée pour un moment .

C’est donc un jeune homme , jamais élu , formé à l’ENA , formaté par la finance et propulsé par Hollande , qui va diriger à 40 ans le pays dont je souhaite , même si j’ai des doutes , la réussite .

Senior Economiste dans une banque anglaise , notre fils nous a rapporté l’explosion de joie des traders de Londres , à l’annonce du succès ( assuré ) de Macron .

Est-ce que la jeunesse de cet homme , brillantissime , suffit à privilégier notre choix alors qu’un minimum d’expérience est nécessaire pour exercer la magistrature suprême et que le choix de MACRON est , en réalité , davantage , le résultat d’un vote de rejet des autres candidats que d’adhésion  ?

De quelle majorité disposera t’il pour gouverner sachant , à titre d’exemple , que ses soutiens vont de personnalités politiquement aussi éloignées que MADELIN ( ancien d’ordre nouveau = extrême droite ) à Robert HUE , ancien secrétaire général du P.C.

En tentant de rester pondéré , n’a t’il pas commis une forme de TRAHISON en déclarant en ALGERIE , pays étranger , que la FRANCE avait commis un crime contre l’humanité , un génocide par purification ethnique , ce qui est strictement inexact et juridiquement infondé car l’application de ce concept nécessite l’élimination d’une catégorie de population en regard de son origine ethnique , religieuse , de son orientation sexuelle ou idéologique pour les francs-maçons .

Les exemples internationalement reconnus au plan juridique sont , le génocide des juifs par les nazis , des arméniens par les turcs , des tutsis par les hutus et , à vérifier , d’un quart de la population cambodgienne par POL-POT .

Je note au passage que la guerre d’Algérie a été déclenchée par un gouvernement socialiste dont , 62 ans plus tard , Macron a fait partie à un haut niveau de responsabilités .

Je termine sur ce point ( auquel les jeunes générations sont peu sensibles ) , en indiquant que par cette déclaration scandaleuse , Macron a pris le risque , en cette période troublée et dangereuse pour le pays , d’exalter les rancoeurs de la population d’origine maghrébine de 3 ème génération vivant en France , désocialisée , sensible à la radicalisation et tentée de commettre des attentats sur notre sol ou dans les pays étrangers où vivent nos expatriés .

Le peuple Français est sociologiquement singulier en Europe en ce sens que , par son histoire , il est à la fois , royaliste et régicide , partisan de l’ordre et révolutionnaire , corporatiste , individualiste , gardien jaloux des avantages acquis , PRIVILEGIANT la forme , le discours , du fait de son affectivité , de son goût du bon mot , des belles formules ( influence des grands auteurs ? ) , le séducteur , le camelot … AU DETRIMENT du fond proposé par un homme sérieux faisant l’économie de promesses intenables . 

Comment régler les 2170 milliards de dettes sans effort collectif que nos enfants et petits enfants devront tôt ou tard apurer ?

Ma réticence Macron est aussi liée à ses positions assumées sur la famille , favorable à la P.M.A. pour les homosexuels et à la G.P.A. pour tous ( location d’utérus ) , comme si le DROIT DE L’ENFANT d’avoir un père et une mère pour sa construction psycho-affective et son identité sexuelle n’était pas PRIORITAIRE sur le DROIT D’AVOIR  UN ENFANT pour un couple homosexuel en quête d’équilibre et de normalité sociale . 

En consultant régulièrement des homosexuels qui n’ont pas choisi leur orientation sexuelle , je témoigne de leur besoin d’écoute , de compréhension ,  d’empathie pour les aider à vivre leur réalité existentielle .

 ° ° °

L’offre politique du moment ne me convenant pas , ignorant totalement les consignes de votes données par les  » rats quittant le navire  » pour des avantages futurs espérés , je voterai BLANC en homme libre en espérant de tout coeur la réussite de Macron pour le redressement économique et moral ( j’ai le droit de rêver ) de notre cher pays .

Bernard D.

%d blogueurs aiment cette page :