Prière à trois !

.

Prière à trois !

Quelle audace pour le Pape, cette incitation à prier, et rien que prier !

Terre brûlée depuis tant d’années et pourtant terre monothéiste, terre du Dieu unique, que l’on soit Israélite, Chrétien ou Musulman, cette terre aujourd’hui brûle d’envie de connaître enfin la paix !

« La rencontre de prière pour la paix, à laquelle le Saint-Père a invité les présidents d’Israël, Shimon Peres, et de la Palestine, Mahmoud Abbas, aura lieu le dimanche 8 juin, au cours de l’après-midi, au Vatican. Cette date a été acceptée par les deux parties« , a indiqué dans un communiqué le père Federico Lombardi, le porte-parole.

Peut-être avons-nous été surpris en apprenant la nouvelle, mais nous n’aurions pas dû. Le Pape que Dieu a choisi est un vrai bouillonnement de foi, d’innovation, d’amour, un « aimez-vous les uns les autres » vivant, qui donne envie de se lever et de marcher avec lui, comme l’a fait le petit Nathan de Brito (cliquer sur ce nom si vous n’avez pas encore vu la vidéo.)

Prière à trois ? Eh bien non, justement !

Prière en foule au contraire !

Que l’on soit en groupe ou seul, en église pour la messe de la Pentecôte, en campagne, sur la route, en train de marcher sur un sentier ou d’acheter son pain dans une boulangerie, quelle que soit la situation dans laquelle nous nous trouverons, le 8 juin, joignons notre prière à celle de ce trio qui, depuis le Vatican, demandera la paix.

Nous aussi, nous devons tous « nous faire instruments de paix », pour reprendre les mots du Pape François.

 

 .

.