Immortalité (?)

Pour son numéro du 2 juin, Le Point avait choisi un titre accrocheur : « L’homme qui promet l’immortalité ».
Voilà un thème qui ne peut laisser indifférent, et l’on en comprend facilement l’attrait pour un scientifique. Creuser dans les mystères de la Création pour chercher à comprendre, est une activité fascinante, dans toutes les disciplines.
Par contre, très vite, arrive cette question : immortalité, pour quoi faire ? Ne serait-il pas préférable de chercher à améliorer la vie de tant d’hommes et de femmes sur terre qui connaissent la misère, la souffrance, plutôt que de vouloir prolonger la nôtre de quelques années, voire dizaines d’années ? A quoi cela servirait-il, sinon reculer un peu le moment où il faut se diriger vers… (C’est là que commence la vraie démarche !)

Cet article a servi de point de départ au Père Antoine-Louis de Laigue, pour une homélie qui nous invite à méditer sur un thème passionnant que l’on pourrait intituler «Immortalité ou Vie Eternelle ? » Le texte est téléchargeable sur le site de Notre-Dame de Grâce, en cliquant ICI. Si vous avez entendu cette homélie, cela vous donnera la possibilité de vous la remettre en mémoire. Et dans le cas contraire, vous ne regretterez pas de la lire puis de réfléchir à « la vraie destinée humaine. »

Dieu nous serait-il ennuyeux ?

Les homélies sont un temps important de la Messe. Celui où la Parole est mise à notre portée . Mais le message nous échappe parfois car, pris par la vie quotidienne qui revient au galop, si nous n’y repensons pas très vite, il risque de s’effacer de notre mémoire.

Aussi j’aimerais remettre l’accent sur une homélie  qui pourrait nous servir de base de réflexion pour le Carême. Son titre : « Dieu nous serait-il ennuyeux ? »

Prononcée le 13 mars (1er dimanche de Carême) par le Père Antoine-Louis de Laigue, curé de Notre-Dame de Grâce de Passy, elle fait largement référence au livre de Benoît XVI : « Jésus de Nazareth », et mérite d’être lue et méditée.

Voici le lien pour télécharger ce texte : « Dieu nous serait-il ennuyeux ? ». Vous pouvez y accéder également par l’intermédiaire du site Notre-Dame de Grâce de Passy (onglet Documents)

%d blogueurs aiment cette page :