MANIGOA, AU SALON DU LIVRE DE PARIS, LE 25 MARS

Si vous êtes à Paris samedi 25 mars, n’hésitez pas,  venez au Salon du Livre.

Je serai très heureux de vous présenter MANIGOA, roman d’anticipation pour adolescents, qui viendra tout juste de paraître en librairie.

DÉDICACE AU SALON DU LIVRE,

STAND   RELIGION, CULTURE ET SOCIÉTÉ

Samedi 25 mars, de 14h00 à 16h00.

.

Cela sera un plaisir de vous y rencontrer et de vous délivrer quelques secrets… enfin pas trop…
…juste de quoi vous faire découvrir le sujet ainsi qu’un personnage étonnant, porteur d’espoir et de vérité, sur le thème de la manipulation génétique.

Alors, on se voit le 25 mars ?

Pour en savoir plus sur le roman, cliquez sur MANIGOA.

.

.

.

ON A FORT MAL DORMI

.

Le théâtre du Rond-Point, à Paris, propose, jusqu’au 12 mars

ON A FORT MAL DORMI

un excellent spectacle à la fois original et « d’une rare lucidité », remarquablement interprété sur scène par Jean-Christophe Quenon !

Le sujet, les SDF, y est abordé d’une manière étonnante et inhabituelle qui nous fait pénétrer dans la pensée de ces hommes et ces femmes, êtres humains comme nous, qui pourtant ne trouvent pas leur place dans la société.

La critique d’Elisabeth Hennebert dans le journal Les Trois Coups présente cette pièce d’une manière aussi juste que le spectacle lui-même, et met en évidence la qualité du texte, celle de la mise en scène et celle du comédien.

p2910050-2000x1125Photo : crédit Cie Coup de Poker

.

.

.

 

 

 

UN SAC DE BILLES

UN FILM AU-DELÀ DE L’ÉMOTION

163468

Paru en 1973, le roman autobiographique de Joseph Joffo a connu un immense succès (traduit en 18 langues.)

Mis en scène une première fois en 1975 par Jacques Doillon, il vient de sortir en salle le 18 janvier 2017, dans une nouvelle version réalisée par le cinéaste Christian Duguay.

Cette histoire d’une famille juive persécutée par les nazis durant l’occupation, est à la fois émouvante et éclairante. Émouvante parce que ce récit, venant de faits authentiques, montre à quel point la vie peut être meurtrie, saccagée, bouleversée par la violence de l’être humain (les nazis en ont été des experts…). Il montre également comment des enfants peuvent faire preuve d’une intelligence, d’une volonté et d’un courage rares. Le tout avec des moments émouvants mais aussi des fleurs d’humour.

Les deux héros de ce roman sont extrêmement bien incarnés par Baptiste Fleural  (17 ans)  et surtout le jeune Dorian Le Clech (12 ans), dans une mise en scène qui nous fait pénétrer dans la vie de cette famille.

Un très beau film dont on ne sort pas indifférent. La haine, la violence, la folie agressent la vie (on pense bien sûr de nos jours aux djihadistes, mais ils ne sont pas seuls.)
Pourtant la vie demeure plus forte, même lorsque c’est au prix, parfois, d’énormes souffrances.

Pour voir la bande annonce, cliquer sur « Un sac de billes »

J.M.T.

Balade au-dessus de Mars

Pour terminer l’année, un voyage au-dessus de Mars ce n’est pas mal, qu’en pensez-vous  ?

Si le cœur vous en dit, cliquez sur  Balade au-dessus de Mars.

Grâce au Figaro vous ferez une belle exploration ! N’oubliez pas d’agrandir l’image en plein écran, vous ne le regretterez pas !

.

.

.

 

LA BIBLE POUR LES PLUS JEUNES

LA GRANDE HISTOIRE DE LA BIBLE
EN DESSINS ANIMÉS
Sur un scénario de Paule AMBLARD

.

bible_animee-1_modifie-1

Il a fallu trois ans de travail pour la création de ce premier DVD de la Bible Animée.
Il ouvre une grande série consacrée à l’histoire des personnages de la Bible en présentant trois grandes figures :

Noé

noe

Daviddavid

                                                                                  et Jonasjonas

La réalisation extrêmement soignée est un merveilleux outil de culture biblique et d’éveil spirituel. L’image expressive et poétique est accompagnée d’un univers sonore très fouillé et du souffle de la musique qui nous font vivre l’histoire.
Des dessins animés à voir et à revoir.

Pour les enfants à partir de quatre ans.

.

.

cp_bible_animee-modifie-3BONUS
Et en bonus dans ce DVD, 2 dessins animés d’Éveil à la Foi pour les tout-petits: L’Annonciation et La Nativité.

Et à télécharger gratuitement une très belle application pour Iphone, Ipad et tablettes Androïd, avec des jeux et des enseignements simples et ludiques pour l’adulte et l’enfant. Des heures de jeux pour s’approprier l’histoire biblique.

cp_bible_animee-4

Enteleki est une maison de productions chrétiennes. Fondatrice d’un studio de dessins animés, sa vocation est d’enseigner une tradition biblique sous une forme moderne pour les enfants de 4 à 100 ans.

  

CONTACT PRESSE
contact@enteleki.fr
enteleki@free.fr

http://www.enteleki.fr

.

.

.

LE FILS DE JEAN

.

le-fils-de-jean-aff

          Matthieu, un homme de 33 ans divorcé et papa d’un petit garçon, apprend que son père, qu’il n’a jamais connu, vivait au Canada et vient de mourir. Il a également la surprise de découvrir qu’il a deux frères. Il se rend au Canada pour assister à l’enterrement et faire la connaissance de ces frères.

A partir de là se déroule une aventure qui pourrait être banale ou dérangeante. Au fur et à mesure que l’on vit avec Matthieu ce séjour au Canada, on a peu à peu l’impression que nous sommes personnellement impliqués dans ce récit.

Cela est dû à la manière dont est traité le sujet, à la qualité des acteurs, et tout particulièrement à celle de Gabriel Arcand, Gabriel Arcandacteur canadien, exceptionnel dans son rôle qu’il interprète avec son seul regard.

 

Le suivre dans les différentes scènes qui se superposent et s’enrichissent tout au long du film jusqu’à la dernière, à la fois modeste et extrêmement expressive, c’est un peu pour le spectateur devenir ce personnage !

Un vrai beau film.

LA COLLINE DE PASSY ET SON MUSEE DU VIN

13052016-DSC_0004

Caché derrière une fringante façade à l’Italienne, logé dans des salles voûtées et des galeries au charme étrange, niché là où on ne l’attend pas, au fond de la rue des Eaux, le Musée du Vin est l’héritier de plusieurs siècles d’Histoire.

13052016-DSC_0012

Etrange colline de Passy ! Fermons un instant les yeux et rêvons, oubliant voitures, vitrines et piétons. Rêvons à ces années lointaines où les vignes couvraient en partie le domaine du couvent des Minimes, cet ordre fondé au XVème siècle par François Martorille, plus connu sous le nom de Saint François de Paule. Qui s’en souvient encore ? Pourtant, le clairet que produisaient les moines était un vin de qualité que Louis XIII appréciait, croit-on savoir, particulièrement quand il rentrait de chasse.

Copyright 2012 JMT

Pendant que le raisin mûrissait au soleil, les carriers, des mètres et des mètres plus bas, s’enfonçaient dans la roche. Armés de pic, ils creusaient des galeries au cœur-même de la colline et y taillaient des pierres dans le calcaire pour la construction de Paris.

 

Rêvons encore. Tandis que les carriers poursuivent leur travail, continuant de ronger la colline et d’y laisser de vastes carrières, les moines du couvent utilisent ces cavités pour y loger le fruit de leurs vendanges. Aménageant en celliers ce qui n’était jusqu’alors que des trous dans la roche, ils y placent leur vin et le laissent vieillir.

Copyright 2012 JMT

° ° °

 

Rêvons toujours, c’est permis, et tâchons d’imaginer la stupéfaction des ouvriers qui perçaient une rue en bas de la colline, lorsque soudain, sous leurs yeux ébahis, jaillirent les eaux d’une source jusqu’alors inconnue qui allaient donner son nom à cette nouvelle voie et, au fil des années, faire la richesse des thermes de Passy. Car on les disait « martiales », ces eaux, ferrugineuses et laxatives, et plus particulièrement recommandées dans les cas avérés de stérilité.

 

Arrive le temps de la Révolution. Les moines doivent quitter le couvent. Le raisin ne mûrira plus, sur les terres abandonnées du couvent. Fouettées par le vent, figées par le froid puis desséchées par le soleil, les vignes ne tarderont pas à disparaître. Les celliers s’endorment, s’enfonçant dans l’oubli. Les carrières aussi : il ne reste plus guère de roche à tailler dans les soubassements de la colline. Quant aux sources thermales, elles vont peu à peu se tarir, entraînant vers 1868 la fermeture définitive des Eaux de Passy dont on ne trouvera plus la moindre bouteille en pharmacie.

 

LE MUSÉE DU VIN, GARDIEN DES TRADITIONS

13052016-DSC_0010

Logé dans les anciennes carrières, le Musée du Vin est l’héritier de ce passé dont il conserve même un puits, témoin des sources thermales.

Musée_du_vin_1

Là où les moines d’autrefois conservaient leurs meilleures bouteilles, la Confrérie des Echansons de France a, voici plus de vingt ans, aménagé un musée dans l’esprit de ces musées des Arts et Traditions Populaires. Fidèle aux traditions, elle nous fait découvrir à travers des vitrines animées par des personnages de cire et des outils traditionnels, toutes les étapes nécessaires à la production et l’élevage du vin, depuis l’épierrage et le défonçage des sols jusqu’à l’examen de sa limpidité dans ces admirables taste-vin de bois, de faïence, d’étain et même d’argent, que les dégustateurs portaient ensuite délicatement à leurs lèvres. Sans oublier le spectaculaire foulage. Il se faisait autrefois à pied d’hommes ou de femmes qui enfonçaient leurs jambes nues dans la cuve et piétinaient le raisin pour en libérer le jus.

Musée_du_vin_2

Parmi les scènes qui nous attendent, figure celle de la classification des vins du Médoc et du Sauternais, (ainsi que le château Haut-Brion, dans les Graves), effectuée à la demande de Napoléon III, en 1855, et qui demeure en vigueur de nos jours, bien que parfois remise en question !

 

Là ne s’arrêtent pas les activités de ce musée différent des autres, qui dispose d’un restaurant et, bien sûr, d’une boutique. Car il propose également des cours de dégustation, véritables parcours initiatiques grâce auxquels on apprend à connaître la lente alchimie et la noblesse du vin qui n’est plus alors simple boisson à boire, mais fruit de la vigne et du travail des hommes dont on se prend à découvrir la couleur et la brillance, percevoir les arômes et goûter les saveurs.

13052016-DSC_0006

.

Texte et photos © Jean-Michel Touche

Article paru dans Passy Notre-Dame en mai 2009.

.

 

%d blogueurs aiment cette page :