Mercredi 7 février : soirée mode maraude… mais pas tout-à-fait

 

Soucieuse de proposer un abri aux personnes de la rue en cette période de Grand Froid, la mairie du 16ème a ouvert ses portes de nuit à partir de mardi soir pour proposer aux SDF un accueil nocturne jusqu’au dimanche 11 février.

C’était une excellente idée qui a mobilisé la Croix-Rouge, Aux Captifs, Le Samu Social, relais efficace de l’action, des maraudeurs de Saint-Honoré d’Eylau et une dizaine de Notre-Dame de Grâce, peut-être d’autres également.
Pour notre part, la Conférence Saint-Vincent de Paul de la paroisse a également pris en charge de la nourriture afin de permettre d’offrir de quoi dîner aux sans-abri qui viendraient.

Excepté le jeudi soir où 9 personnes ont répondu à l’invitation qui leur était faite, peu de SDF sont venus. Le mercredi soir nous étions trois membres de notre équipe de maraude pour un seul sans-abri (plus un second arrivé entre 23h30 et 24h00, reçu par les deux agents de sécurité de la mairie). Le samedi, trois sans-abri. Les autres soirs, j’ignore le nombre.

Pourquoi si peu de personnes en grande précarité ont accepté l’invitation qui leur était faite.

Sans certitude, voici plusieurs raisons possibles.

Tout d’abord, les SDF ont souvent avec eux d’encombrants bagages, leur richesse, qu’ils ne peuvent pas transporter facilement. Ensuite, s’ils ont réussi à trouver un endroit qui leur convient pour dormir et où ils se rendent chaque nuit, ils craignent, en leur absence, de se le faire prendre, et donc de le perdre.

 

Mais le troisième point, le plus important peut-être, tient à eux-mêmes. Leur vie est ainsi faite, soit en raison de leur caractère, soit en raison des épreuves qu’ils ont vécues et leur expérience de la vie : quelque chose se bloque en eux dès qu’il leur est proposé d’entrer dans ce qu’on pourrait appeler « une vie plus normale ». Perte de confiance en eux ? Gêne provoquée par leur situation ? Peur de ne pas savoir comment agir et réagir dans un « monde » qu’ils ne connaissent pas ou ne connaissent plus ? On peut s’interroger !

Mais revenons à la soirée de mercredi.

Peu après notre arrivée, passage de l’équipe de la Croix Rouge. Ces jeunes sont formidables, ils ont toujours le sourire ! Ils passent nous voir avant de repartir sur les chaussées enneigées et glissantes, pour tenter de convaincre les sans-abri que la salle Marie de Reigner, c’est mieux que le froid glacial de la rue.  Même chose avec Jean-Pierre, de Saint-Honoré d’Eylau, qui n’aura pas plus de résultat que la Croix-Rouge. Dommage. En tout cas, notre jeune Gambien dort dans l’un des lits montables et démontables apportés par la Croix Rouge, après que nous ayons parlé un bon moment avec lui. Il est bien, il se repose, tant mieux.

On pourrait être déçu de n’avoir pas beaucoup de monde ? Ce n’est pas le cas de notre trio. L’important, c’est d’être là, prêts à accueillir des personnes en grande difficulté. L’essentiel n’est pas « le résultat » (encore qu’il soit évidemment très important). L’essentiel est la présence et la disponibilité pour partager avec ceux qui n’ont rien, lorsqu’ils viennent ou lorsqu’on va vers eux.

L’essentiel est que ces personnes sachent, quand on se trouve avec elles, qu’elles sont reconnues, estimées, et que nous avons de l’amitié pour elles (car souvent nous nous attachons aux SDF que nous voyons.)

Pensons au Bon Samaritain et imaginons une suite à cette parabole : après s’être occupé comme il l’a fait d’un homme que des brigands avaient violemment frappé pour le dévaliser, peut-être est-il allé regarder dans le coin, chaque fois qu’il y est passé par la suite, pour s’assurer qu’une autre victime n’avait subi le même sort. Sans doute n’a-t-il trouvé personne. Encore une fois, pas d’importance. L’essentiel, dans cette hypothèse, est qu’il y soit allé au cas où…

 

Un mail inattendu

A la fin de notre demi-nuit à la mairie,  à peine revenu, voici un mail inattendu : « En rentrant, je suis tombée sur  José couché par terre rue de la pompe (pas très loin de Gerson), torse nu, devant une bouche de chaleur. Il était tout souriant et  je lui ai laissé une de mes boites de vache-qui-rit. Je lui ai expliqué en vain qu’il pouvait aller dormir à la mairie et il m’a seulement répondu que le Samu passait. Je ne sais vraiment pas ce que l’on peut faire… »

Torse nu dans la rue, alors que la température vacille entre 2 et -2 ! Et rien à faire pour l’aider. C’est « niet » en permanence, avec sourire à l’appui.
Pourtant, et là on peut se poser des questions, trois nuit plus tard, alertés par une personne de l’association Aux Captifs la Libération, les pompiers viennent, l’invitent à venir dans leur véhicule… et il y monte, de lui-même.

Curieuse existence que celle de José, devant laquelle nous nous posons sans cesse la même question : que faut-il faire ? Et pourquoi subitement, lui qui refuse tout en prétextant n’avoir besoin de rien, est-il monté dans la véhicule des pompiers ? Nous ne le saurons vraisemblablement jamais.

 

En conclusion ?

On apprend sans cesse ! Alors merci à la Mairie pour son action, à celles et ceux qui l’ont organisée et celles et ceux qui y ont participé. C’est à refaire, bien sûr, en cas de nécessité !

 

JMT

 

Photos © Jean-Michel Touche
Remarque : ces photos ont été prises
avant cette période Grand froid.

 

MANIGOA À ARCACHON

Vous vous trouvez à Arcachon le 20 août?
Alors retrouvons-nous pour la dédicace de MANIGOA, roman d’anticipation sur les dangers de la manipulation génétique.

Où ? A la LIBRAIRIE DES MARQUISES  (place des Marquises, tout près du marché)

Quand ? Le Dimanche 20 août, de 11h00 à 13h00 et de 17h00 à 19h00.

Je serai ravi de vous voir !

.
.
.

VOTER EN HOMME LIBRE

Le texte ci-dessous a été envoyé par un ami
qui explique son vote d’homme libre.

Si , effectivement , FILLON n’avait pas débuté son parcours de candidat à la Présidence de la République par ses imprudentes déclarations :  » Vous imaginez le Général de Gaulle mis en examen se présentant à l’élection présidentielle …. ET … Si je suis mis en examen démissionnerai … ET … Je demande à ce que la justice m’entende le plus rapidement possible «  pour récuser ensuite la rapidité de sa mise en oeuvre , LES CHOSES SE SERAIENT PASSEES AUTREMENT car , il offre , sur un plateau , au pouvoir socialiste et ses relais médiatico-juridiques , l’occasion inespérée d’invalider la candidature de la droite majoritaire dans le pays , assurée de revenir au pouvoir .

Mais , en faisant ces déclarations , le  » cheval blanc FILLON  » n’imagine pas un instant , être concerné par  » les affaires  » consistant à avoir rémunéré des membres de sa famille comme collaborateurs puisque c’est encore LEGAL et que cette disposition , discutable moralement , concerne une centaine de députés et sénateurs ( nombre à vérifier ) .

Il est beaucoup plus aisé , à postériori , d’imaginer la conduite qui aurait dû être la sienne dès le début de la polémique en déclarant :

 » Je suis innocent , néanmoins , pour apaiser les doutes qui pèsent sur ma personne , je dépose les sommes incriminées versées aux membres de ma famille à la caisse des dépôts dans l’attente d’une décision de justice  » . 

Par ailleurs , comment ne pas admettre que toute cette affaire d’emplois de collaborateurs familiaux , fictifs ou pas ( la justice tâchera de répondre ) , était connue depuis longtemps puisque FILLON avait quitté le pouvoir depuis 5 ans et que cette curée médiatico-politico-juridique est mise en oeuvre à 2 mois de l’élection , à un moment où la gauche est disqualifiée par 5 ans de pouvoir .

Mais enfin , où sont la présomption d’innocence , le secret de l’instruction ? L’erreur judiciaire inhérente à la faillabilité du jugement des hommes est une réalité ; comment ne pas citer l’exemple de Patrick DILS , condamné à plusieurs reprises à la prison à vie pour le meurtre de 2 enfants à Montigny les Metz mais qui , au terme d’un énième appel , a été totalement innocenté après 14 ans de prison où il a subi de multiples violences physiques , des viols par ses co-détenus ( que les violences sur enfants insupportent particulièrement ) et vu sa structure psychologique , déjà fragile , à jamais détruite malgré l’indemnisation consentie par l’état pour erreur judiciaire . 

Je ne parle pas de SARKOZY ( qui n’est pas ma tasse de thé ) , qui , pour avoir critiqué le pouvoir judiciaire ( comme l’ENA , l’Armée … ) et eu des comportements , des fréquentations , discutables , a été mis en examen à 3 ou 5 fois ( à vérifier ) et qui , pour le moment , a bénéficié d’autant de non-lieux .

Le courage constant de FILLON dans ses épreuves m’ont étonné , et c’est cette qualité dont le futur Président de la République doit être pourvu pour , redresser le pays , dialoguer d’égal à égal avec les grands de ce monde instable confronté à la barbarie islamiste et négocier l’amélioration du fonctionnement l’Europe , INDISPENSABLE à notre stabilité et notre avenir , pour qu’elle devienne moins technocratique , plus démocratique et en mesure de prendre en charge les grands sujets du moment , mais d’ignorer la codification technique des  » épluches-légumes « .

Si donc , la communication inadaptée de FILLON sur ses  » affaires  » a pu décevoir nombre de ses soutiens , et j’en suis , je considère que l’intérêt supérieur du pays commandait de voter pour le meilleur programme des candidats de la droite et non pour l’homme , car , si nous exigeons  » un saint  » pour diriger le pays , il vaut mieux aller à la pêche le jour du vote .

FILLON parti pour les 1,5% de voix que DUPONT-AIGNAN a prélevé sur son compte , la droite est déchirée pour un moment .

C’est donc un jeune homme , jamais élu , formé à l’ENA , formaté par la finance et propulsé par Hollande , qui va diriger à 40 ans le pays dont je souhaite , même si j’ai des doutes , la réussite .

Senior Economiste dans une banque anglaise , notre fils nous a rapporté l’explosion de joie des traders de Londres , à l’annonce du succès ( assuré ) de Macron .

Est-ce que la jeunesse de cet homme , brillantissime , suffit à privilégier notre choix alors qu’un minimum d’expérience est nécessaire pour exercer la magistrature suprême et que le choix de MACRON est , en réalité , davantage , le résultat d’un vote de rejet des autres candidats que d’adhésion  ?

De quelle majorité disposera t’il pour gouverner sachant , à titre d’exemple , que ses soutiens vont de personnalités politiquement aussi éloignées que MADELIN ( ancien d’ordre nouveau = extrême droite ) à Robert HUE , ancien secrétaire général du P.C.

En tentant de rester pondéré , n’a t’il pas commis une forme de TRAHISON en déclarant en ALGERIE , pays étranger , que la FRANCE avait commis un crime contre l’humanité , un génocide par purification ethnique , ce qui est strictement inexact et juridiquement infondé car l’application de ce concept nécessite l’élimination d’une catégorie de population en regard de son origine ethnique , religieuse , de son orientation sexuelle ou idéologique pour les francs-maçons .

Les exemples internationalement reconnus au plan juridique sont , le génocide des juifs par les nazis , des arméniens par les turcs , des tutsis par les hutus et , à vérifier , d’un quart de la population cambodgienne par POL-POT .

Je note au passage que la guerre d’Algérie a été déclenchée par un gouvernement socialiste dont , 62 ans plus tard , Macron a fait partie à un haut niveau de responsabilités .

Je termine sur ce point ( auquel les jeunes générations sont peu sensibles ) , en indiquant que par cette déclaration scandaleuse , Macron a pris le risque , en cette période troublée et dangereuse pour le pays , d’exalter les rancoeurs de la population d’origine maghrébine de 3 ème génération vivant en France , désocialisée , sensible à la radicalisation et tentée de commettre des attentats sur notre sol ou dans les pays étrangers où vivent nos expatriés .

Le peuple Français est sociologiquement singulier en Europe en ce sens que , par son histoire , il est à la fois , royaliste et régicide , partisan de l’ordre et révolutionnaire , corporatiste , individualiste , gardien jaloux des avantages acquis , PRIVILEGIANT la forme , le discours , du fait de son affectivité , de son goût du bon mot , des belles formules ( influence des grands auteurs ? ) , le séducteur , le camelot … AU DETRIMENT du fond proposé par un homme sérieux faisant l’économie de promesses intenables . 

Comment régler les 2170 milliards de dettes sans effort collectif que nos enfants et petits enfants devront tôt ou tard apurer ?

Ma réticence Macron est aussi liée à ses positions assumées sur la famille , favorable à la P.M.A. pour les homosexuels et à la G.P.A. pour tous ( location d’utérus ) , comme si le DROIT DE L’ENFANT d’avoir un père et une mère pour sa construction psycho-affective et son identité sexuelle n’était pas PRIORITAIRE sur le DROIT D’AVOIR  UN ENFANT pour un couple homosexuel en quête d’équilibre et de normalité sociale . 

En consultant régulièrement des homosexuels qui n’ont pas choisi leur orientation sexuelle , je témoigne de leur besoin d’écoute , de compréhension ,  d’empathie pour les aider à vivre leur réalité existentielle .

 ° ° °

L’offre politique du moment ne me convenant pas , ignorant totalement les consignes de votes données par les  » rats quittant le navire  » pour des avantages futurs espérés , je voterai BLANC en homme libre en espérant de tout coeur la réussite de Macron pour le redressement économique et moral ( j’ai le droit de rêver ) de notre cher pays .

Bernard D.

MANIGOA – Plan du Salon du Livre

Pour ceux qui craignent de se perdre (Le Salon du Livre est vaste…) et qui désirent savoir où se trouve  le Square « RELIGIONS, CULTURE ET SOCIÉTÉ », voici un plan.

Le square se trouve à gauche, indiqué par la petite flèche rouge.

 

 

 

 

 

 

 

La dédicace du livre aura lieu samedi 25 mars, au square Religions, Culture et Société, de 14h00 à 16h00.

.

J.M.T.

.

.

.

MANIGOA (Le Solitaire) – Roman d’anticipation pour adolescents !

                           

Un roman  d’anticipation « fantastique au suspens captivant », sur les enjeux de la manipulation génétique !

Manigoa, une île du Pacifique, belle, très belle. Mais également, dans son sous-sol, riche en terres rares et radioactives.

Pour produire ces métaux exportés dans le monde entier, la Fédération Internationale des Mines a demandé à un laboratoire de procréer des garçons génétiquement modifiés pour résister à ces radiations.

Elevé avec eux au Centre des Rosiers, ignorant tout de ses origines, se demandant s’il n’est pas lui-même un clone, Augustin se rebelle et refuse la vie à laquelle on veut l’obliger.

Pourra-t-il échapper à la mainmise de la Fédération internationale des mines ? Parviendra-t-il à trouver une véritable solution pour être le maître de sa propre existence et se faire une place d’être humain au cœur de la société ? Trouvera-t-il une piste pour savoir d’où il vient et à quoi sert son existence ?

C’est cela que vous propose de vivre MANIGOA (Le solitaire), roman d’anticipation pour adolescents qui devrait également interpeller les adultes puisqu’il traite des enjeux des manipulations génétiques.

Publié par les Editions SALVATOR, le livre sort en librairie le 23 mars 2017.

L’auteur (Jean-Michel Touche) le dédicacera au Salon du livre de Paris,
Stand « Religion, Culture et Société« , samedi 25 mars, de 14h00 à 16h00.

.

.

.

.

Au revoir Monsieur Fillon.

Où va le monde politique ?
La Gauche est de moins en moins adroite, et la Droite de plus en plus gauche.

Le clivage gauche-droite devient d’ailleurs totalement hors-jeu. De bonnes idées, il y en a à gauche et à droite. Même chose pour les mauvaises.

Au lieu de laisser les hommes politiques s’étriper de manière désastreuse, la France ferait mieux de recenser toutes les idées courageuses et nécessaires, d’en faire une sorte de grand organigramme et de les analyser pour voir celles qui peuvent utilement s’harmoniser afin que notre pays se débarrasse de la pauvreté dont trop de Français sont victimes.

Dans le cadre de la prochaine élection présidentielle, après l’amateurisme de la primaire de gauche, nous voici plongés dans l’affaire Fillon.

img_1298

Aujourd’hui, elle est allée trop loin. Au lieu de prendre une ligne de défense  correspondant à ce dont on l’accuse, le candidat choisi par les Républicains rétorque avec des mots et des phrases comme  « Boules puantes », « forces qui sont à l’œuvre pour me faire taire et tenter d’affaiblir ma candidature », « misogynie », « Si on veut m’attaquer qu’on m’attaque droit dans les yeux, mais qu’on laisse ma femme tranquille ». (cf. sur Internet Le Monde 30.01.2017)

Mais quid au sujet du travail de son épouse et de ses enfants ? Réel ? Fictif ? C’est ça, la question. C’est là que les Français attendent une réponse. S’il estime que ce travail est authentique, François Fillon doit l’affirmer haut et fort. Le reste, « boules puantes » etc., relève d’un niveau de bagarre politique à la hauteur des pâquerettes (et encore, au-dessous des pétales !) Par maladresse ou plus, François Fillon a démoli son image aux yeux des Français.

La seule chose qu’il devrait faire à présent c’est donner sa démission.

Quant au plan B, aucune nécessité.  Il y a eu des primaires. Un candidat est arrivé second, à lui de remplacer le premier devenu hors-jeu.

.

.

.

JOYEUX NOËL

.

Copyright 2012 JMT

Chaque année, plusieurs occasions nous sont proposées pour mettre nos pensées au clair, nous retirer un moment d’un quotidien de plus en plus oppressant, de plus en plus accéléré, de moins en moins réfléchi car il faut aller vite, même si nous ne savons pas où nous allons.

Alors prenons le temps de penser, rien que penser, en laissant nos préjugés de côté, quels qu’ils soient.

Croyants ou non, que cette fête de Noël nous apporte le désir de paix et de fraternité dont notre humanité a aujourd’hui tellement besoin !

AMIS, JOYEUX NOËL !

%d blogueurs aiment cette page :