C’est quoi la politique ?

Trop drôle !

Merci Raymond Devos

Si l’écran noir ne se met pas en route, un clic sur C’EST QUOI LA POLITIQUE  devrait vous permettre d’obtenir par You Tube cette petite démonstration vraiment très amusante.

Merci à l’ami qui m’a fait découvrir ce moment de… vérité !

.

.

.

HOLLANDE SUR FRANCE 2

5717685_cfcd3d62647a3b681388cfcf8b86d904460a8fd8_545x460_autocrop

(Photo Le Parisien)

Sans vouloir être méchant, notre pauvre président aurait largement pu se passer d’un exercice de style… sans style.

Etait-il convaincu lui-même par ses paroles ? Allez savoir.

La plus vraie des critiques que nous pourrons faire sur lui, à l’avenir (et pourquoi pas dès aujourd’hui), sera de dire que Hollande aura au moins réussi une chose : mettre le pays bas.

.

.

.

Charlie Hebdo… et maintenant ?

.

1   –   Etat des lieux

Le choc de la semaine passée a soulevé maintes réflexions, maints commentaires, d’innombrables suggestions, propositions, critiques parfois.

La France que l’on disait KO depuis la crise de 2008 et ce qui a suivi, accroissement du chômage, promesses inconsidérées qui n’ont trompé personne, rivalités, clivages de plus en plus acerbes, cette France que l’on croyait KO s’est relevée spontanément pour dire « Ça suffit ! »

A présent que nous avons pris du recul par rapport à l’émotion, est venu le temps de s’interroger.

 .

2   –   Le Vivre Ensemble commence par le respect mutuel

Sur le plan du vivre ensemble, qui doit être l’une des premières
préoccupations d’un gouvernement, il faudrait que nous prenions tous (et pas simplement les politiques) le temps de nous asseoir et de réfléchir. Les problèmes sont nombreux, concernent tous les âges, tous les domaines. La liberté est l’un des premiers, d’autres suivent. Qu’il s’agisse de la liberté d’expression comme de la liberté tout court, on peut très schématiquement l’envisager sous deux aspects : liberté « juridique » et liberté dans le respect d’autrui.

.

2.1 – Liberté d’expression fille de la liberté d’opinion

« Liberté d’expression : permet à chacun d’exprimer librement ses idées par tous les moyens qu’il juge appropriés (ex : livre, film). Elle implique donc la liberté de la presse, la liberté de la communication audiovisuelle et la liberté d’expression sur le réseau internet. Cependant, cette liberté implique également le respect d’autrui. Ainsi, les propos diffamatoires, racistes, incitant à la haine raciale ou au meurtre sont punis par la loi. » (Définition figurant sur le site Vie Publique cliquer pour voir la page.)

.

2.2   –   Liberté dans le respect d’autrui

Maintenant, abordons le sujet autrement. Jeudi dernier (15 janvier), le Pape s’est exprimé en déclarant notamment : « On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision! » (cliquer sur Huffington Post pour retrouver l’article dans sa totalité.)

Le même jour (quelle coïncidence direz-vous !), Madame Taubira déclare lors des obsèques des dessinateurs de Charlie Hebdo, Wolinski et Tignous : « On peut tout dessiner, y compris un prophète parce qu’en France, pays de Voltaire et de l’irrévérence, on a le droit de se moquer de toutes les religions. »

.

2.3   –   Liberté à deux vitesses ?

D’accord, j’ai compris, on peut se moquer de toutes les religions. Mais pas de la Garde des Sceaux. On se rappelle en effet qu’une personne, qui avait montré lors d’une émission télévisée un montage comparant Madame Taubira à un singe, avait écopé de neuf mois de prison ferme et 50.000 € d’amende. (Voir à nouveau l’article du Huffington Post.) Peine justifiée, même si on ne partage pas les idées politiques de Madame Taubira, car ce montage était indécent, scandaleux et dégradant, et que personne ne peut être traité de cette manière.

Or de son côté, Plantu, qui avait représenté le pape Benoît XVI sodomisant un enfant, a été relaxé. (Voir l’article du site ACTU.)

Comment et pourquoi deux justices différentes ? La Justice a toujours raison, dit-on. Mais ceux qui la rendent… ?

Et que diraient les partisans de la moquerie à tout prix si, sur la couverture d’un journal satirique, ils voyaient une caricature infamante et odieuse représentant dans une situation dégradante non pas un prophète, le pape ou le Christ, mais la personne qu’ils aiment le mieux, qu’ils chérissent, pour qui ils nourrissent la plus grande affection ? Seraient-ils heureux ? Diraient-ils « Merci, encore », ou porteraient-ils plainte ?

.

3   –   Le degré de sensibilité à la religion

C’est là qu’il faut intervenir afin d’expliquer combien les caricatures concernant la religion sont blessantes pour les croyants. Au même titre que les caricatures personnelles. Certains dessins de Charlie Hebdo m’ont fait mal. Je n’ai pas pris un revolver pour autant. Mais j’en ai souffert.

Oui, on peut ressentir douloureusement certaines atteintes à nos croyances. Croyants préparez-vous, la moquerie va donc toujours dans le même sens, nous n’avons pas fini d’en déguster !

 

 4   –   Serions-nous les seuls, nous Français, à savoir définir le droit chemin ?

Notre ministre de la Justice a donc déclaré que chacun a le droit de se moquer de toutes les religions.

Chacun ? En France peut-être. Mais ailleurs ? Détiendrions-nous la vérité, nous les Français et le monde devrait-il partager nos idées, faire mea culpa et nous suivre à la lettre ?

Le nouveau dessin de Charlie Hebdo a provoqué des tensions dans de nombreux pays : cinq morts samedi à Niamey, au Niger, six églises incendiées, milliers de manifestants devant le Consulat de France à Karachi… Slogans du type « Mort aux Français » sur l’esplanade des mosquées à Jérusalem, manifestations de haine anti-française en Jordanie, à Istanbul, à Khartoum… C’est tout le monde musulman qui réagit.

Et nous devrions nous en réjouir ? Doit-on jouer avec le feu ? N’a-t-on pas au contraire le devoir (d’intelligence) de se demander jusqu’où ne pas aller trop loin ?

 

5   –   Tout mettre à plat pour reconstruire

Nous devrions prendre le temps de réfléchir. On s’aperçoit aujourd’hui que l’humanité toute entière bégaie. Ecologie, finances, production agricole, répartition de la richesse, tant de sujets devraient retenir notre attention et nous conduire à nous interroger pour reconstruire une société meilleure et plus juste, plutôt que de s’enfermer dans des positions idéologiques incertaines.

Nous, croyants, nous devrions engager cette démarche pour un monde où chacun aura droit à sa place et au respect total de l’autre, quelles que soient ses opinions, qu’il soit croyant ou non.

.

Jean-Michel Touche

Articles précédents :

CHARLIBRE HEBDO

CHARLIBRE HEBDO – Edition spéciale

.

CHARLIBRE HEBDO – Edition spéciale

.

CHARLIBRE HEBDO – Edition spéciale !

(Après l’indicible, place à la réflexion)

.

A titre personnel, souvent gêné par les caricatures quand elles concernaient la religion, je ne me suis jamais senti « Charlie Hebdo ». Mais depuis mercredi je me sens très proche et je me demande pourquoi.

Oui, pourquoi cette réaction de soutien, comme des centaines de milliers de Français mais également d’Américains, Anglais, Allemands, Russes, Espagnols, Italiens et bien d’autres citoyens du monde ?

Comme tout le monde je connaissais Cabu, Wolinsky, un peu moins les autres dessinateurs du journal. Copyright  2012 JMTJe savais leurs articles satiriques, leurs dessins outranciers, leur moquerie de tout et de tous. J’avais souvent envie de les approcher pour leur dire à quel point certaines de leurs pages étaient blessantes pour tous les croyants. Pas pour leur demander de modifier leur approche, moins encore pour les convaincre de quoi que ce soit. Juste pour leur faire comprendre. Je ne l’ai jamais fait. J’ai eu tort.

Bien des Français qui se sont manifestés mercredi soir, spontanément, ont exprimé des réflexions similaires, comme bien d’autres sans doute qui participeront à la marche de dimanche.

Ensuite, en réfléchissant, je me suis demandé comment réagiraient les Français si ces victimes avaient perdu la vie dans un accident de train ou d’avion plutôt que sous les coups de djihadistes fous furieux. Vraisemblablement on parlerait d’une lourde perte, de talents malheureusement disparus, mais l’émotion ne serait pas aussi vive. Quant aux réactions, hors de France, elles seraient beaucoup moins nombreuses. Y en aurait-il, même ?

Derrière les douze victimes des djihadistes, n’est-ce pas le crime contre la Liberté que l’on condamne spontanément ? N’est-ce pas la volonté de conserver intacte cette Liberté qui pousse les hommes et les femmes de notre pays à se lever et à dire NON, soutenus par un nombre incroyable de pays étrangers ?

Exiger la Liberté, c’est reconnaître à tous le droit de s’exprimer, même quand leur opinion heurte la nôtre. Que signifierait un appel à la Liberté pour les seules personnes qui penseraient comme nous ? Cela n’aurait aucun sens.

Non je n’aimais pas Charlie Hebdo, mais ce crime m’a fait prendre conscience que la Liberté est un droit pour tous, à commencer par ceux dont je ne partage pas les pensées. Sans oublier que la Liberté de chacun s’arrête là où elle met en péril la Liberté des autres. Les djihadistes l’ignorent.

PHOce28b5a4-97ef-11e4-a1d4-039b03f34ee1-330x453

Il est regrettable que certains politiques aient créé le désordre dans l’annonce de la marche de dimanche. Cette manifestation doit être ouverte à tous, quelles que soient leurs orientations politiques, leurs croyances, leurs origines. Ceux qui veulent la réserver à leur seule « famille politique » œuvrent contre l’Union Nationale. Je ne suis pas FN, je ne m’en sens absolument pas proche, mais stigmatiser ses sympathisants lors de cette union pour la Liberté me semble une démarche teintée de racisme.

Et pour le reste, à la grâce de Dieu, sans omettre de prier pour toutes les victimes des djihadistes.

Jean-Michel Touche

Pour revoir l’article d’hier, cliquer sur Merci Chalibre-Hebdo

CHARLIBRE HEBDO

CHARLIBRE HEBDO

Jeudi 8 janvier 2015

B6xNfuHCAAE_xRX

Le ciel pleure. Sonnez le glas, cloches de France,

Hier matin, deux hommes, tout de noir habillés

Pris de folie dans leur macabre intolérance

Ont tué des icônes de la liberté.

.

La République crie car nous sommes tous blessés,

Personne n’a le droit de s’approprier Dieu,

De le mettre en otage pour un crime affreux

Personne, non personne, et pourtant ils l’ont fait.

.

Tenons-nous par la main quels que soient nos crédos

Pleurons, hommes et femmes, croyants ou non croyants,

Sans violence et sans haine en dépit des tourments.

Vous étiez hommes libres, merci Charlibre Hebdo !

.

.

Jean-Michel Touche (membre de l’association des Ecrivains Croyants)

.

B6woea5IYAETqQ_

(Je n’ai pas pu m’empêcher de capter deux illustrations parmi toutes celles qui ont été publiées sur le Web après le drame. J’espère que leurs auteurs ne m’en voudront pas.)

.

.

.

Noël, poème pour nous émerveiller !

 .

Copyright  2012 JMT

  L’ange que vous voyez, sonnant de la trompette,

Annonce au monde entier une grande nouvelle.

Oui, il est né le petit, en cette nuit si belle,

Pour qu’ici et ailleurs, sur toute la planète

 

La joie de vivre, d’être, libres de nos gestes,

Le bonheur d’exister et de s’en réjouir

Répandent un immense océan de sourires

Pour chacun ici-bas, qu’il soit riche ou modeste.

 

Amis, croyants ou non, prenez donc un instant

Pour laisser libre cours à ces pensées intimes

Qui ne durent parfois qu’un tout petit moment

Alors qu’on les voudrait immenses et sublimes.

 

Laissons-nous transporter jusqu’au plus grand mystère,

Celui de Dieu qui nous invite à nous aimer

Et nous donne son Fils afin que sur la terre

Nous puissions commencer à nous émerveiller.

.

J.M.T.

.

J O Y E U X   N O Ë L

.

Copyright  2012 JMT

Texte et photos © Jean-MichelTouche

.

.

Beaumarchais et Romain Gary, au Café de la Mairie !

.

Amateurs de littérature et de biographies, une rencontre littéraire vous attend, mardi 2 décembre, à 20h30, au Café de la Mairie (8 place Saint Sulpice, Paris 6e).

Marie Geffray, agrégée de lettres modernes et titulaire d’un doctorat sur les écrits du Général de Gaulle, professeur de français au lycée Notre-Dame de la Providence à Enghien, auteur de plusieurs ouvrages, présentera son livre « Beaumarchais ou l’irrévérence »…

beaumarchais-1couv

.

… et Marianne Stjepanovic-Pauly, auteur de nouvelles et de biographies, « Romain Gary, la mélancolie de l’enchanteur ».

romain-gary-1couvweb

.

L’occasion, pour ceux qui ne les connaissent pas, de découvrir également les mardis de Jean-Lou Guérin (cliquer pour découvrir le blog dédié à ces soirées littéraires) et les Editions du Jasmin.

.

.

%d blogueurs aiment cette page :