JEUNE FILLE CHERCHE VIEILLE DAME POUR COLOCATION

Cohabitation intergénérationnelle

Jeune journaliste multimédia en formation, Oriane Laromiguière nous propose cet article, paru le 13 février 2011 dans Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

Bienvenue à Oriane dont vous pourrez retrouver les productions en cliquant sur Oriane Laromiguière.

Strasbourg / Cohabitation intergénérationnelle

Le nombre de personnes âgées souffrant d’isolement est croissant en France et l’Alsace n’échappe pas au phénomène du vieillissement de sa population. Dans le même temps, le marché immobilier est de moins en moins accessible aux jeunes. Face à cette situation, l’association «1 foyer 2 âges» propose une solution originale : la cohabitation intergénérationnelle.

Marie-Thérèse Frenkel (90 ans) et Célia Briot (18 ans) : deux générations sous le même toit.  (Photo DNA - Michel Frison)
Marie-Thérèse Frenkel (90 ans) et Célia Briot (18 ans) : deux générations sous le même toit. (Photo DNA – Michel Frison)

Dans un appartement de la Krutenau, un curieux couple cohabite. Depuis le début de l’année scolaire, Célia, jeune étudiante de 18 ans, vit dans l’appartement de Mme Frenkel, une vieille dame fringante et bavarde, de 72 ans son aînée. Plus de trois générations les séparent et pourtant cela fait bientôt six mois qu’elles partagent le même toit. Une colocation d’un nouveau genre à Strasbourg qui demande ouverture d’esprit, force de caractère et sérieux. De la patience aussi.

La relation entre les deux femmes se construit, en effet, jour après jour. « On continue de s’apprivoiser », dévoile Marie-Thérèse Frenkel, qui fêtera cette année ses 90 ans. S’apprivoiser, dialoguer, apprendre à vivre ensemble et se connaître, voilà le quotidien des deux colocataires. Une alternative à la solitude de la personne âgée, et une solution économique de logement pour l’étudiante.

« Rassurant et très pratique »

« Jeune fille sérieuse cherche vieille dame rigolote pour cohabitation sous le même toit. » Tel aurait pu être le message publié dans les pages des petites annonces. Plus pratique et plus sûr, Célia et Marie-Thérèse sont toutes les deux passées par « 1 foyer 2 âges » avant de se rencontrer.

Philippe Willenbucher, conseiller municipal, travaille au sein de l’association. Il explique que le projet est né d’un double constat : d’un côté la prise de conscience de l’isolement des personnes âgées en environnement urbain et d’un autre, la crise du logement à Strasbourg. « Trouver un appartement à un prix abordable est de plus en plus difficile pour les jeunes, »relève-t-il.

Pour Célia, étudiante en 1ère année de psychologie, le concept atypique de l’association lui a tout de suite plu et s’est imposé comme une évidence. La colocation avec des jeunes de sa génération ne la tentait pas et elle n’avait « pas envie d e vivre seule dans 9m2 », confie-t-elle. « Avec Mme Frenkel, j’ai une personne avec qui discuter. Elle a eu une vie exceptionnelle. Les personnes âgées ont beaucoup à nous apporter » précise-t-elle.

Pour la dynamique nonagénaire, la cohabitation avec des étudiants n’est pas une expérience nouvelle. Depuis maintenant 30 ans, elle loue une des chambres de son vaste appartement de 100m2. La présence de Célia est rassurante mais aussi très pratique.

« Quand je logeais des étudiants avant, ils ne faisaient rien pour moi. Je me déplace maintenant avec un déambulateur et il y a des choses simples que je ne peux plus faire toute seule » , souffle l’arrière-grand-mère. Sortir les poubelles, amener le verre à la déchetterie, fermer ou ouvrir les volets, remonter le courrier, Célia rend des petits services à la vieille dame. « Elle m’épluche mes pommes aussi. Elle a compris les gestes que j’avais du mal à faire. »

Loyer peu cher contre petits services

En échange, la jeune étudiante ne paie qu’une centaine d’euros par mois pour participer aux charges de l’appartement et dispose d’une grande chambre indépendante meublée avec accès à Internet. Elle évolue librement dans la cuisine et le salon. Pour la salle de bains, Célia connaît les horaires et les habitudes de la vieille dame et s’organise pour passer au travers, sans la gêner.

Mais si la cohabitation semble si bien fonctionner entre les deux femmes, elle demande pourtant des concessions. Une seule contrainte pour Célia : être présente le soir et la nuit. La jeune fille a dû s’habituer également à l’odeur de tabac brun des cigarettes que la vieille dame fume par dizaines depuis l’âge de 13 ans. « Je fais des efforts, j’ai réduit. Et puis je pense quelques fois à allumer la bougie », ironise-t-elle. Leur relation n’est pas toujours très calme : « On se dispute de temps en temps, mais ça fait du bien », raconte Mme Frenkel. « C’est une question d’atomes crochus, dévoile-t-elle. Et ça accroche suffisamment entre nous pour que ce soit drôle. »

Célia la sérieuse, Marie-Thérèse la rigolote. Génération écolo contre génération humaniste. Tout semblait les opposer et pourtant ce sont leurs différences qui font de cette singulière cohabitation une expérience enrichissante, économique et solidaire.

Oriane Laromiguière

© Dna, Dimanche le 13 Février 2011 – Tous droits de reproduction réservés

Le dernier Salon du Livre de Paris… en images !

Chaque année, le Salon du Livre de Paris accueille tout ce qui tourne autour du livre, depuis les auteurs jusqu’aux lecteurs, en passant par les différents métiers qui font d’un manuscrit un livre.

Voici, en quelques photos, celui de 2011.

Contrairement aux apparences, le Salon n’est pas le dernier endroit où l’on lit, même si les livres paraissent donner une bonne assise !

Non. Alors, que fait-on dans ce Salon, entre les stands d’éditeurs innombrables qui vous tendent leur production?

D’abord, on se promène et on visite.


 

 

 

On se met à  sélectionner ses auteurs favoris. . .

 

Brunor, Grand  Prix 2011 de la BD chrétienne à Angoulême

 

 

ou Maïte Roche et ses merveilleuses illustrations

Ou encore l’un des « monstres sacrés » (en voici quelques uns . . . )

Evidemment, il y en a beaucoup d’autres.

Ensuite, on choisit ses livres. Si vous ne savez pas le(s)quel(s) prendre, les libraires ont des idées pour vous !

Bravo. C’est fait ! A présent, armez-vous de courage. Il faut faire la queue. Et c’est parfois long… très long !

 

 

 

 

 

Et même très, très long ! . .

 

 

 

 

 

 

Mais enfin, une dédicace, ça se mérite ! Pas vrai, Maïte et Brunor ?

 

Jeune lectrice bouché bée devant Maïte. . .

. . . et famille en admiration devant le Grand Brunor !

Pour la plus grande joie d’une responsable de Communication !

 

 

 

 

 

Et pour finir, voici quelques photos au hasard de nos pas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Well ! A l’ année prochaine !

 

( Photos jean-Michel Touche)

Raconte-moi la mer

Une formidable aventure

Imaginez qu’un jour, quelqu’un vous dise : « Veux-tu que je te raconte la mer ? » Sûrement vous répondriez oui, raconte-moi la mer.

C’est à cela que vous invite le site splendide que vous allez découvrir en cliquant sur « Raconte-moi la mer ».

Bon vent, les amis, tenez bien la barre… Vous ne le regretterez pas !

Statistiques 2010 du Blog des Messagers

Statistiques des visites du blog durant l’année 2010

The stats helper monkeys at WordPress.com mulled over how this blog did in 2010, and here’s a high level summary of its overall blog health:

Healthy blog!

The Blog-Health-o-Meter™ reads Wow.  (WOW signifie « épatant », « du tonnerre« )

Crunchy numbers

Featured image

A Boeing 747-400 passenger jet can hold 416 passengers. This blog was viewed about 5,300 times in 2010. That’s about 13 full 747s.

In 2010, there were 48 new posts, not bad for the first year! There were 114 pictures uploaded, taking up a total of 20mb. That’s about 2 pictures per week.

The busiest day of the year was September 20th with 159 views. The most popular post that day was Le dernier jeu à la mode.

Where did they come from?

The top referring sites in 2010 were mail.live.com, messagers-de-lalliance.fr, mail.yahoo.com, webmail1g.orange.fr, and webmail1j.orange.fr.

Some visitors came searching, mostly for rayonnement fossile, les compagnons du travail, le visage de dieu, soleil froid, and compagnons du travail.

Attractions in 2010

These are the posts and pages that got the most views in 2010.

1

Le dernier jeu à la mode September 2010
1 comment

2

Entre ombre et lumière (images en forme de méditation) October 2010
1 comment and 1 Like on WordPress.com,

3

Saint-Etienne du Mont (visite en photos) May 2010
6 comments and 1 Like on WordPress.com,

4

Le visage de Dieu September 2010
2 comments

5

Vigile Pascale 2010 April 2010
1 comment

VOEUX pour 2011

Que cette année soit une étape de vie épanouie et heureuse !

Bonjour,

En premier lieu, que cette année dans laquelle nous venons d’entrer soit pour chacune et chacun de vous une étape de vie épanouie et heureuse.

Que ce soit près de nous ou bien à l’échelle de cette planète à laquelle nous sommes tous tellement attachés, les soucis, les épreuves et les peines ne manqueront pas en 2011, c’est certain.

Mais les Joies, les Succès et les Satisfactions seront également au rendez-vous ! Cela ne tient qu’à nous !

Alors laissons-nous emporter par l’ Enthousiasme, ne vivons plus le nez sur le guidon. Durant cette nouvelle année, prenons conscience tous ensemble de ce qui ne marche pas, regardons la part que nous pouvons prendre, chacune et chacun, pour que la Paix et l’Espérance l’emportent sur la morosité et le laisser aller.


Ne fermons plus les yeux  comme cette jeune  femme qui rêve au Passage des Marais.

Traversons les brumes à l’image de cette Tour Eiffel. . .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

. . . et si vient l’obscurité, sachons garder nos lampes allumées !


Grâce à vous, le Blog des Messagers appartient désormais à la catégorie des blogs  « reconnus ».

Pourtant lors de sa création, dans le courant de l’année 2010, on pouvait se demander s’il n’intéresserait pas qu’une seule, voire deux poignées de curieux. Or les statistiques  montrent qu’en l’espace de quelques mois, il a reçu 5.300 visites.
Rien de comparable, naturellement, à l’audience des sites portés par de puissantes actions marketing. Mais le score est reconnu au sein même de WordPress pour un blog lancé « à la force du poignet« , sans le moindre support ni le moindre relais. (Cliquer ici pour voir les statistiques officielles)
Ce score, il vous le doit, soyez-en remerciés.

En 2011, nous tâcherons d’aborder ensemble les sujets sur lesquels se focalisent les craintes et les espoirs.  Avec vous, nous essaierons de nous interroger sur ce qui va bien (et qu’il faut consolider) ainsi que sur ce qui ne va pas (et qu’il faut changer.)

Utopie ? Vous êtes sûrs ? Peut-être, mais il suffit parfois d’un rien pour que l’utopie devienne réalité. Alors partageons cette utopie, faites connaître ce blog autour de vous pour qu’ensemble nous retroussions les manches (ce n’est pas forcément qu’une image) afin de laisser à nos enfants un monde où chacun vive dans la dignité, l’espérance et le bonheur. Un monde où ceux qui croient pourront exprimer librement leur foi, et où ceux qui ne croient pas pourront épanouir leur vie.

Ce n’est pas enthousiasmant ?

Allez, à bientôt et encore…  meilleurs vœux !

 

PUZZLE DE NOËL

Invitation à reconstruire la Crèche du Désert.

Pour vous accompagner en ce temps de l’Avent, le Blog des Messagers vous propose de reconstruire la Crèche du Désert, accidentellement éparpillée.

Cette belle Crèche se trouve à Notre-Dame de Grâce de Passy (rue de l’Annonciation, à Paris, dans le 16ème arrondissement)

Regardez bien la photo,  puis cliquez sur PUZZLE

Vous allez être transportés vers une page sur laquelle vous pourrez exercer vos talents de « reconstructeurs de Crèche » et remettre en ordre les pièces dispersées.


Arrivés sur cette page, peut-être serez-vous obligés de cliquer sur « Scatter », en haut à gauche de l’écran, avant d’obtenir les différentes pièces.
Une fois le puzzle terminé, vous verrez apparaître votre score (en minutes et secondes). Indiquez-le dans le sondage ci-dessous (rien ne vous interdit de vous entraîner avant de marquer votre meilleur temps.)
Si vous n’êtes pas le meilleur,  rappelez vous ce que disait Pierre de Coubertin à propos de l’essentiel qui n’est pas de gagner mais de participer.

Faites connaître ce jeu autour de vous : plus nous serons nombreux à faire ce puzzle, plus nous serons nombreux à contempler le Sauveur du Monde !