Viva San Carlo ! (Texte de Christine Dezarnaud Dandine)


 

 

L’Amour de Dieu métamorphose le temps et l’espace, il nous fait entrer dans le mystère même de la vie du Christ. La prière irriguée par cet amour nous conduit, à l’image de la Bien Aimée du Cantique des Cantiques, à l’Époux afin de participer à sa divinité.

Les saints et les saintes nous aident à prier, ils intercèdent pour nous auprès de Dieu, ils prient Dieu et le Christ pour nous. En compagnie de Saint Charles Borromée, deux itinéraires vous sont proposés.

Avec « Prier 15 jours avec Charles Borromée », un chemin spirituel qui commence en Italie à Arona, une ville assise au bord du Lac Majeur, nous entraîne ensuite dans de nombreuses villes italiennes où Charles a laissé le souvenir de ses bienfaits qui demeure si présent et ne s’effacera jamais.

La neuvaine à saint Charles Borromée, qui est le deuxième itinéraire proposé, nous campe dans le Duomo de Milan où sont exposés les tableaux célébrant la vie et les miracles du saint, les Quadroni de San Carlo. La neuvaine à saint Charles Borromée nous conduit à unir notre voix à ce saint archevêque de Milan du XVIe(1538-1584) pour que par son intercession, le Seigneur « écoute ma voix qui t’appelle ; que monte ma prière, en encens devant ta face » (Ps 141,1-2).

Saint Charles Borromée, canonisé le 1er novembre 1610 par le pape Paul V, est le saint patron des évêques, des séminaristes, des guides spirituels et des catéchistes. Neveu du Pape Pie IV, il est le grand réformateur du concile de Trente. Son œuvre est immense malgré les résistances acharnées qu’il rencontre durant son ministère. Il sort vivant d’une tentative d’assassinat.

Charles fonde des congrégations, des hôpitaux, des séminaires et des collèges. Il convoque des conciles synodaux, modifie la musique liturgique et écrit de nombreux livres dont le catéchisme de l’Église Catholique qui resta en vigueur jusqu’à la promulgation du Catéchisme de l’Église Catholique par saint Jean-Paul II. En 1570, une famine ravage Milan. Son dévouement, sa charité ingénieuse et inépuisable lui permettent de combattre la famine.

En 1576, le fléau de la peste s’abat sur Milan et la sollicitude de Charles s’exprime une nouvelle fois en venant au secours des pestiférés.

Il est le bon pasteur ayant une grande tendresse pastorale et spirituelle !
Il est le saint patron de Karol Wojtyla, le futur pape Jean Paul II, qui n’hésitait pas à rappeler que « saint Charles exhorte et enseigne à prier et à s’engager sérieusement dans l’œuvre de la sanctification personnelle ».

Lors du IVcentenaire de sa canonisation, la lettre apostolique de Benoît XVI, Lumen caritatis, rappelle que nous ne pouvons comprendre la charité de saint Charles Borromée sans connaître sa relation d’amour passionné avec Jésus-Christ. Cet amour qu’il a contemplé dans les saints mystères de l’Eucharistie et de la Croix en union avec le mystère de l’Église.

Le 25 mars 2017 au Duomo de Milan, le pape François vénérait les reliques de saint Charles Borromée.

Après l’Italie, il y a Paris. Saint Charles Borromée est présent dans de nombreuses églises parisiennes mais sachez qu’il rayonne à la chapelle Saint Charles de la Croix-Saint-Simon. Cette magnifique chapelle possède une relique de ce saint !

 

 

« Humilitas » fut sa devise !

 

C. Dezarnaud Dandine

 

 

 

 

Livres pour prier avec Charles Borromée :

– C. Dezarnaud Dandine, Prier 15 jours avec Charles Borromée, Nouvelle Cité, 126 pages 2016.
– Neuvaine à saint Charles Borromée, Editions Prouvost , 42 pages, 2108.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :