Claude BALLIF : les écrits d’un musicien


.

Claude BALLIF :    Ecrits d’un musicien

photo2_NB_Claude_Ballif_MPL’un des grands compositeurs français de la seconde moitié du XX e siècle (1924 – 2004) se confie en deux livres qui reprennent ses écrits.

Réédités par Hermann, ces ouvrages viennent de paraître (24 novembre).
On y découvre ou l’on retrouve l’homme, sa musique, sa foi, son humour, avec des textes un peu techniques mais aussi des portraits de ses maitres anciens et modernes, Guillaume de Machaut, Couperin, Berlioz, Debussy, Varèse etc… Sa vision sur un demi-siècle de musique dite contemporaine, qui ne l’est plus vraiment  – elle a maintenant 100 ans ! Son ouvrage sur Berlioz figure toujours  au Seuil. Et pour découvrir ou redécouvrir sa musique, son dernier CD pour l’œuvre pour flute (Nocturne), mais également sur internet, en particulier sur you tube !

Gabriel Ballif

° ° °

Pour en savoir davantage, voici
le communiqué de presse

Volume 1 : Introduction à la métatonalité, Économie musicale et autres textes

Volume 2 : Voyage de mon oreille et autres textes

.

« Les Écrits de Claude Ballif (1924-2004) réunissent dans les deux présents volumes les textes qui ont marqué leur temps : les spéculations théoriques du compositeur avec l’Introduction à la métatonalité (1956) et Voyage de mon oreille (1979), sa réflexion pédagogique sur la composition avec Souhait entre symbole (1988), jusqu’à la confession autobiographique faite dans L’Habitant du labyrinthe (1992). D’autres textes, articles, conférences, entretiens, lettres (dont certains inédits à ce jour), sur la composition, son oeuvre, ses maîtres du passé (de Machaut à Varèse) ou sur certains de ses contemporains.

Derrière la réflexion théorique et esthétique, l’homme Claude Ballif se montre dans ces pages, avec son humour, sa singularité, sa poésie, avec sa foi aussi. Si son indépendance voulue et assumée a pu donner de lui l’impression d’un musicien en marge des courants officiels de son temps, ses écrits ainsi rassemblés permettent de redécouvrir l’originalité et la force de la pensée artistique de l’un des grands compositeurs français de la seconde moitié du XX e siècle. »

 

° ° °

Textes réunis, annotés et présentés par Gabriel Ballif, Pierre-Albert Castanet, Alain Galliari et Michèle Tosi. Préface d’Alain Poirier (musicologue, ancien directeur du CNSMP).

.
.

Photo © Marie Perrin

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :