VŒUX SOUS FORME D’UNE PIECE DE THEÂTRE


La scène se déroule sur le Pont Bir Hakeim, au-dessus de la Seine, face à la Tour Eiffel

Copyright  2012 JMT

Saint Jean Bouche d’Or : Eh, vous, le passant qui passe, Je vous souhaite une Bonne année !

Le Français Déprimé : Bonne année ? Vous voulez rire ! A quoi ça sert, les vœux ? C’est nul. Nullissime, même. Pouvez en faire l’économie.

Saint Jean Bouche d’Or : Bon, d’accord, on sait bien que tous ne vont pas se réaliser, nos désirs les plus profonds ne se transformeront pas tous en réalité. C’est vrai…

Le Français Déprimé (interrompt Saint-Jean Bouche d’Or tout en faisant une grimace) : Alors… à quoi cela sert ? Vous pouvez me le dire? Vous voyez bien, vous n’y croyez pas vous-même.

Saint Jean Bouche d’Or : A quoi ça sert ? C’est tout simple. Je crois que ça sert à l’amour.

Le Français Déprimé : Alors ça, mon vieux, c’est la meilleure de l’année ! L’amour ! On aura tout vu dites donc, tout entendu. L’amour !.. Vous voulez me faire rigoler.

Saint Jean Bouche d’Or : Ben… pas forcément. C’est celui qui reçoit qui décide. Chacun de nous est invité par la vie à marcher sur un chemin qu’il n’a pas forcément choisi…

Le Français Déprimé (qui interrompt à nouveau Saint Jean Bouche d’Or) : Non mais vous êtes marrant, vous ! Vous êtes le premier à envoyer des vœux, et après vous dites qu’on n’a pas choisi le chemin sur lequel on marche. Faudrait savoir, mon vieux. Z’êtes pas bien logique, parole !

Saint Jean Bouche d’Or : Naturellement. Parce que vous ne m’avez pas laissé terminer. Je voulais dire que sur certains chemins, marcher seul c’est souvent l’angoisse, l’envie de reculer, de tout lâcher, de fermer les yeux et de dire Non !

Le Français Déprimé : Vous voyez bien…

Saint Jean Bouche d’Or (qui a envie de s’énerver mais ne s’énerve pas): Chut ! Laissez-moi vous expliquer. C’est vrai qu’on a parfois envie de tout laisser tomber. Je suis d’accord. Mais qu’un(e) ami(e) vous dise : « Je pense à toi et j’espère que tout ira comme tu veux », et soudain le soleil se lève, les nuages s’étirent pour s’effiler et ils laissent place à la lumière.

Là, il se produit un long silence, à peine troublé par un cycliste qui passe sous le pont en saluant les deux acteurs pendant qu’un couple de mariés chinois se fait photographier, elle en blanc et lui en smoking gris luisant de bonheur.

Saint Jean Bouche d’Or (qui reprend la parole et regarde en souriant le Français Déprimé) : D’où viennent ces battements de cœur qui parfois illuminent le chemin sur lequel nous marchons ? Des yeux, un sourire, un visage, des lèvres qui laissent deviner un murmure dans l’éclat d’un sourire, et nous voici debout, heureux, prêts à nous remettre en route. Celles et ceux qui font des maraudes le savent bien. Le sourire que nous donnent nos amis de la rue, ces « sans-abri » (mais pas sans âme) est en lui-même un trésor. Il est parfois des passants qui nous regardent, nous envient et même nous le disent.

Saint Jean Bouche d’Or (qui se tourne à présent vers les lecteurs du Blog) : Voilà ce que je souhaitais vous dire à toutes et tous pour ce début d’année. Ecartons les feuillages de la morosité, levons-nous, sourions et reprenons le chemin vers ce qu’il y a de plus profond et de plus éblouissant dans l’existence. Que l’on soit croyant ou qu’on ne le soit pas, donnons un sens à notre vie ! Allez, à tous, Bonne Année ! Pas vrai, l’ami ?

Copyright  2012 JMT

Voix du sans-abri : Oui, à vous tous, BONNE ANNEE ! ! !

.

.

Texte et Photos © JMTouche

.

.

7 Réponses

  1. Allez ! Bonne route …

  2. Mes voeux les meilleurs en Christ!Dr Israel  Tshanyi

  3. Merci Saint Jean Bouche d’Or d’être avec nous sur un pont parisien!
    Mais ne sommes-nous pas, ou ne devrions-nous pas tous être, des St Jean Bouche d’or?
    Si nous portons en nous la fierté d’être chrétiens, alors, comme lui, saluons en cette période toute personne que nous rencontrons, particulièrement les plus démunies, par un :  » Bonne année et que Dieu vous garde » Accueillons avec amour et respect les réactions!

  4. Merci à Saint Jean Bouche d’or d’avoir gardé patience et transmis une fois de plus son message de joie et espérance. D’ailleurs tout-à-l’heure lundi 29 vers 17h il y avait un magnifique coucher de soleil au-dessus de la Seine. Un émerveillement.
    Claude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :