Jeu de lumière et de nuit


.

Nous le savons bien, ce que l’on voit le jour prend une dimension nouvelle, une fois venue la nuit.

_47.

Imaginez que vous vous trouvez à Saint-Fargeau, en Bourgogne. L’obscurité descend peu à peu, tapissant progressivement de sombre le château près duquel vous êtes assis, l’étang endormi, en face de vous, et les arbres nombreux presque noyés dans la pénombre.

_48.

Soudain une voix s’élève, grave et belle, qui remplit l’espace. D’épisode en épisode, elle va conter l’histoire du château, depuis le tout début lorsqu’en 995 Héribert, fils naturel d’Hugues Capet et évêque d’Auxerre, entreprend en ces lieux la construction d’une résidence fortifiée qui sera également relai de chasse avant d’être transformé en château.

.

_50.

Voilà que commence l’enchantement. Des personnages sortent des fourrés, des bois alentours, de l’étang qu’ils traversent à cheval ou à pied, du château lui-même, bien sûr, comme de vagues silhouettes.

_49.

_51.

Sous nos yeux vont se dérouler les principaux événements qui ont marqué l’histoire de Saint-Fargeau, notamment son acquisition en 1450 par Jacques Cœur, grand argentier de Charles VII avant de tomber en disgrâce, et l’exil de la Grande Mademoiselle, cousine de Louis XIV, mise à l’écart en 1652 par son royal cousin pour avoir pris part à la Fronde et tiré du canon sur les troupes du Roi depuis la Bastille.

Rassurez-vous, je ne vous raconterai pas l’histoire de ce superbe château (encore qu’elle mérite d’être connue). Je laisserai les photos prises au cours du Son et Lumière remonter avec vous le temps, jusqu’à la fin de la deuxième guerre mondiale, en regrettant de ne pouvoir vous faire goûter la musique qui accompagne ce spectacle en tout point remarquable.

 ° ° °

_52.

_58.

_57_modifié-1.

_56

° ° °

_55.

_54.

_53

° ° °

_59.

_60.

_61

° ° °

_64.

_93

_66.

_67.

° ° °

_70

° ° °

_71.

_72.

_73.

_74._75.

_81.

Ils sont six-cents bénévoles, enthousiastes, qui donnent vie à l’un des plus beaux Son et Lumière de France, avec leurs chevaux, leurs meutes, leurs oies, cochons et autres animaux, avec les vestiges du passé retrouvés ça et là. Six-cents qui ont été longuement applaudis à la fin de ce remarquable spectacle, et qui à leur tour ont applaudi leur public .

_80.

_79.

_84.

_85.

_87.

_88.

_89.

_91.

° ° °

_47

Oui, ce que l’on voit le jour prend une dimension mystérieuse, une fois venue la nuit.

.

Photos © Jean-Michel Touche

.

2 Réponses

  1. […] brunor sur Jeu de lumière et de nuit […]

  2. Bravo cher Jean-Michel ! Belles photos !
    Amitiés
    Bruno.r

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :