MARIAGE POUR TOUS


.

Mariage = 1 femme + 1 homme

Incroyable !

C’est pourtant vrai. En matière de famille, on n’a jamais rien fait de mieux !

.

On se demande bien pourquoi certains avant-gardistes, amateurs de troubles sans doute, cherchent à tout bousculer et veulent absolument transformer cette équation en :

Mariage = 1 homme + 1 homme     ou     Mariage = 1 femme + 1 femme

Projet de loi

Dans quelques jours, le Conseil des Ministres examinera le projet communément appelé « Mariage pour tous », promesse de campagne de l’actuel Président de la République.

Il s’agit d’un projet qui, s’il était adopté, bouleverserait en profondeur la société. Depuis toujours, la famille est constituée d’une femme et d’un homme unis par le mariage en vue de transmettre la vie à des enfants qui ont besoin, pour construire leur existence d’adulte, d’un père et d’une mère.

Les couples désirant s’engager autrement peuvent le faire sous la forme du PACS, du concubinage, voire vivre tout simplement leur vie à deux hors de toute contrainte.

Voulu par la majorité des Français ?

Le fait que le Président actuel se soit engagé à élargir le mariage pour tous ne justifie en rien que cette « promesse de campagne » soit mise en œuvre sans l’assentiment de la majorité des Français. En effet, il faut se rappeler que le Président Hollande a été élu avec 18.004.656 voix, soit 51.63% des suffrages exprimés, certes, mais seulement 39% des inscrits. Chiffres vérifiables sur le site du Monde.

Même si ces 39% ont voulu absolument le mariage pour tous, ce dont on peut douter, ils ne représentent pas la majorité des Français mais seulement un peu plus du tiers.

En outre, on est en droit de se demander quels motifs peuvent bien agiter certaines personnes et les pousser à exiger la possibilité pour les couples homosexuels de se marier, quand on voit de plus en plus de couples hétérosexuels refuser le mariage !

Où est donc la logique ?

S’il s’agit de donner aux couples homosexuels (qu’il n’est absolument pas question ici de stigmatiser)  les mêmes droits patrimoniaux que ceux dont bénéficient les couples mariés, alors étendons ces droits au PACS.

.

Souci d’égalité ?

Etendre le mariage civil à tous dans un souci d’égalité ? Rien que le dire souligne un manque total d’arguments.  De quelle égalité parle-t-on ? Celle qui entraînera la vulgarisation de ce terme superbement inutile : « la Parentalité », avec ses subordonnés tels que  « Parent 1 » et « Parent 2 » ? Mais qui acceptera d’être seulement Parent 2 et non pas Parent 1 ?

Le souci d’égalité risque fort d’être la boîte de Pandore !

Par ailleurs, le projet veut ouvrir le droit à l’adoption aux couples de même sexe, là encore dans un souci d’égalité. Mais il prive l’enfant du droit à avoir un père et une mère. Elle est où, l’égalité ? Elle est où, la justice ?

La reproduction de la vie est sexuée

A-t-on oublié que la transmission de la vie est sexuée, chez les humains comme chez les animaux et les plantes. Il serait bien têtu de s’obstiner à le refuser, sauf à vouloir tomber dans « Le meilleur des mondes » façon Aldous Huxley, ce qui serait alors la ruine de l’humanité.

.

La décision revient aux Français

Dans le respect intégral de toutes les personnes, hétérosexuelles et homosexuelles, il importe qu’un vaste débat s’ouvre dans notre pays car c’est aux Français qu’il appartient de décider, et non pas aux cinq cent soixante-dix-sept députés réunis dans l’hémicycle. Un sujet aussi important ne saurait être l’otage de visées purement électoralistes.

.

.

Comment agir ?

Peut-être êtes-vous déjà intervenus pour que le mariage pour tous fasse l’objet d’une réflexion au niveau national.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez signer la pétition demandant l’organisation d’un référendum national en cliquant sur le lien  Demander au gouvernement un référendum national .

Vous pouvez également écrire à votre député.

Si vous ne savez comment rédiger votre courrier, vous pouvez vous inspirer de la lettre ci-dessous écrite par un ami avocat à son député, et l’envoyer

– soit par mail (pour avoir son adresse mail, cliquer sur Assemblée Nationale, puis sur le nom de votre député, et ensuite sur « Ecrire à M. ou Mme… »)

– soit, c’est encore mieux, par courrier postal à l’adresse suivante :  Monsieur ou Madame…… Assemblée Nationale, 126 rue de l’Université, 75355 Paris 07 SP.

Le même courrier peut également être adressé à votre sénateur, et à votre maire.

.

Il y a des moments où l’on ne doit plus hésiter, il faut s’engager.

C’est le cas aujourd’hui pour sauver l’institution du mariage.

.

.

Texte de lettre proposé

Monsieur le Député,

J’ai  l’honneur d’appeler votre attention sur le projet gouvernemental de loi sur le mariage pour tous.

Il me paraît en effet absolument indispensable qu’une réforme d’une telle ampleur soit précédée d’un vrai débat qui permette à toutes les sensibilités de s’exprimer et, surtout, qui permettre à nos concitoyens, dont on dit qu’ils sont majoritairement favorables à ce projet, de prendre conscience des enjeux.

La famille, et le mariage qui la fonde, n’est pas une institution anodine; ce n’est d’ailleurs pas par hasard qu’elle a toujours été attaquée par les différents régimes totalitaires du 20ème siècle et des siècles précédents.

Avant d’en bouleverser les fondements, il est nécessaire et juste d’entendre tous les points de vue et non seulement de se référer au fait que ce projet était dans les 60 propositions du candidat à l’élection présidentielle.

Il serait tout à fait concevable par exemple que les droits, notamment patrimoniaux, des couples homosexuels, dont il n’est nullement question qu’ils soient stigmatisés, soient équivalents à ceux du mariage dans le PACS, comme c’est le cas en Allemagne.

En revanche, il faut comprendre que le mariage est une institution protectrice de l’enfant et non une « preuve d’amour », ce sentiment devant rester dans la sphère privée et que dès lors les droits de l’enfant doivent primer sur le droit à l’enfant.

En vous remerciant par avance de votre intervention, veuillez agréer, monsieur le Député, l’expression de ma considération distinguée.

.

.

Une Réponse

  1. Petite correction : chez une majorité d’être vivants la reproduction est asexuée. Cf parthénogénèse
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Parth%C3%A9nogen%C3%A8se
    ou la scissiparité chez les bactéries…
    Un certain nombre d’animaux sont hermaphrodites et n’en souffrent pas.
    Le mariage est une chose propre aux êtres humains. Aux humains de décider si le mariage doit être réservé aux hétérosexuels ou non. La démocratie est là pour aider à prendre une décision.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :