Interview exclusive des Santons de Noël !


Leur présence dans nos églises, en cette période de l’année, était une occasion unique d’aller à la rencontre des fameux  Santons de Noël.

A la fin de cet article-interview, vous pourrez cliquer sur un lien qui vous permettra de les voir dans leur rôle de santons, in situ, dans les crèches.

Le Blog : Merci de nous recevoir et de nous accorder cette interview exclusive.

Santon Joseph : En général, nous sommes plutôt de naturel timide. Mais aujourd’hui, nous voulons témoigner. Parce que chaque année, voyez-vous, les gens oublient un peu plus le sens de Noël. Beaucoup pensent d’abord à la fête. Comme ça.

Le Blog : Ah bon ? Pourtant, tout le monde sait bien que Noël, c’est la naissance de Jésus.

Santon Joseph : Eh bien, allez poser la question dans la rue, Monsieur, vous ne serez pas déçu ! C’est plutôt du genre gros business. Alors nous, les santons, nous essayons de rappeler le sens de cet événement exceptionnel en revenant chaque année dans une crèche.

Le Blog : On dit beaucoup de choses mais une crèche, en fait, c’est quoi, exactement ?

Santon Joseph : C’est une mangeoire, tout simplement, là où Marie a couché l’enfant après la naissance. Puis, avec le temps, le mot crèche a fini par désigner l’abri dans lequel nous nous sommes réfugiés, et tous les personnages avec nous.

Le Blog : Vous dites « nous », comme si c’était vous qui aviez vécu l’événement.

Santon Joseph : Evidemment ! Cela fait si longtemps que nous représentons Marie, Jésus et Joseph, qu’à force on finit par se prendre pour eux. C’est même un grand honneur et nous en sommes très fiers.

Le Blog : Oui, je comprends. Donc vous êtes arrivés en même temps qu’eux à Bethléem, un 25 décembre, juste pour la naissance ?

Santon Joseph : Pas du tout ! D’ailleurs, on pense aujourd’hui que Jésus est né entre 4 et 6 ans avant notre ère. En clair, on pourrait dire (le santon s’est mis à sourire) que Jésus-Christ est né… 4 ou 6 ans avant Jésus-Christ.

Le Blog : Evidemment, dit comme ça… Et la première crèche, alors, elle remonte à quand ?

Santon Joseph : C’est François d’Assise qui en a eu l’idée, en 1223. Il  l’a représentée à Greccio, en Italie, avec de vrais personnages et de vrais animaux, pour une messe de Noël célébrée dans une vraie grotte. Mais les crèches avec des santons comme nous, remontent au XVIème siècle seulement. Il faut reconnaître qu’un bœuf et un âne dans une église, ce n’est pas vraiment pratique. (Les deux santons bœuf et âne ont réprimé un fou rire en étendant les paroles de Joseph.)

Le Blog : Puisqu’on parle d’eux, justement, Luc n’y fait pas allusion dans son Evangile.

Santon Joseph : Vous avez raison. Mais on en parle dans l’évangile du pseudo-Matthieu.

Le Blog : Pseudo-Matthieu ? Jamais entendu parler !

Santon Joseph : C’est normal, il s’agit d’un évangile apocryphe que l’Eglise n’a pas reconnu. Mais Isaïe, lui, vous connaissez ?

Le Blog : Bien sûr !

Santon Joseph : Eh bien, si vous le relisez, vous trouverez ces mots : « Le bœuf a connu son maître et l’âne la crèche son maître. » (Is 1, 3)

Le Blog : Sans vouloir être indiscret, je reviens sur votre abri. Ce n’est pas trop rude ? Vous n’auriez pas préféré une chambre dans une auberge ?

Santon Marie (parlant pour la première fois) : Peut-être, pour le confort. Mais si le petit était né à l’auberge, jamais on n’aurait reçu la visite des bergers. Regardez comme ils sont nombreux, et joyeux !

En effet, un grand nombre de bergers, venus avec leurs moutons et leurs brebis, entouraient la crèche et, les yeux extasiés, contemplaient Jésus en silence.

Santon Joseph : Et le petit, Marie m’a expliqué qu’il est venu pour ça, voir les gens…

Santon Marie : Pas uniquement les voir, Joseph. Les voir, oui, mais surtout les aimer. Ah, si tous les gens qui font la fête à Noël savaient à quel point mon fils est venu les aimer, ça changerait bien des choses !

Le Blog : Puisque vous savez tant de choses, puis-je vous demander d’où vient le fameux arbre de Noël qu’on voit un peu partout. Il n’a pas de sens religieux, tout de même ?

Un Santon Berger (qui essayait de prendre la parole depuis un bon moment) : Eh bien, figurez-vous que cet arbre symbolise à la fois le Paradis et la Lumière dans les ténèbres !

Le Blog : Pas possible ?!

Le Santon Berger : Comme je vous le dis ! Autrefois, souvenez-vous, on représentait des Mystères, sur le parvis des églises. Le plus célèbre d’entre eux parlait du Paradis, on l’appelait Le Mystère du Paradis. Et pour incarner le Paradis, on mettait un sapin parce qu’il reste toujours vert et ne perd pas ses feuilles, lui, contrairement aux autres arbres.

Le Blog : En quelque sorte c’était l’arbre éternel ?

Le Santon Berger : Exactement. Et pour faire plus vrai, un accrochait aux branches des pommes rouges pour rappeler…

Le Blog : … ça, je sais : le fruit qu’Adam et Eve ont cueilli, malgré la recommandation de Dieu.

Le Santon Berger : C’est tout à fait ça. Depuis, on l’a orné de guirlandes et d’autres décorations à l’éclat peut-être trop ravageur.

Joseph, qui écoutait sans rien dire, a hoché la tête en acquiesçant.

J’avais encore mille et une autres questions à poser, mais Marie a repris la parole : « Excusez-nous, il y a de la visite. » En effet, une famille s’approchait de la crèche pour prier. Aussi ai-je remercié les santons et laissé la place à ces nouveaux visiteurs que l’enfant accueillit avec un grand sourire. Au loin, on pouvait deviner les rois-mages, la tête tournée vers le ciel. Ils suivaient des yeux une étoile brillante qui les conduisait vers la crèche.

A vous qui avez lu ces lignes et allez voir les crèches, JOYEUX NOËL, avec Joie, Espérance et Paix !

Pour découvrir à présent les santons dans leurs crèches, il suffit de Cliquer  ICI, et… bon voyage !

Interview exclusive

Photos  ©  Jean-Michel Touche

3 Réponses

  1. Bel interview !

    Joyeux Noel

  2. Merci pour cette interview des plus instructuves!!!
    Et très joyeux Noël: d’amour, de lumière, de fraternité et de paix!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :