Piégés par le Neuromarketing ?


Serons-nous un jour tous piégés par le Neuromarketing ?

Depuis quelques années, les spécialistes du marketing s’intéressent de près à notre cerveau, d’où une nouvelle discipline : le Neuromarketing.

En gros, cette belle invention permet aux « marketeurs » de savoir ce qui se passe dans notre cerveau lorsqu’il est sollicité par la publicité, de connaître les points émotionnellement sensibles sur lesquels il convient d’agir pour inciter à l’acte d’achat.

Le Seigneur nous a créés libres, les Neuromarketeurs vont réparer cette erreur !

Si vous voulez en savoir davantage, le WEB n’est pas avare de sites qui vous expliqueront comment tout cela fonctionne. Vous découvrirez que des sujets cobayes sont passés par des IRM pour livrer le secret de leurs réactions inconscientes et que certains chercheurs, jamais à court d’idée, ne pouvant transporter un IRM dans un supermarché, (c’est tout de même une installation lourde !), s’appuient également sur les électro-encéphalogrammes. Hélas, indique le Journal du Net, « l’électro-encéphalogramme n’enregistre que l’activité cérébrale de surface alors que la prise de décision sollicite aussi des parties plus profondes du cerveau. » Zut, alors !

Lisez cet article du Journal du Net. Il est très instructif. On y apprend ainsi que les consommateurs préfèrent le goût du Pepsi à celui du Coca, mais ils achètent ce dernier à cause de l’image qu’ils se font de la marque. Ceci est relaté également sur le site du CREG (Centre de Ressources en Economie Gestion), au chapitre « Les domaines d’application du Neuromarketing ».

C’est fou, non ? On imagine ce qui se passe dans le cerveau de l’acheteur moyen (catégorie à laquelle je pense appartenir, comme beaucoup de monde). Mais cela peut aller beaucoup plus loin. Les pressions sur le cerveau pourraient bien un jour, alors que nous préférons le candidat politique « X », nous faire mettre dans l’urne le bulletin du candidat « Y » dont les neuromarketeurs auront été les plus forts.

Souriez, vous êtes neuromarketés. Quand je vous disais qu’il fallait faire attention à la PUB !

Quelques sites qui vous parleront de cette belle discipline tout en finesse :

–  Journal du Net

–  CREG

Neuromarketing, des citoyens sous influence (un film de 18 minutes sur Dailymotion, où vous apprendrez que l’impression d’une marque dans notre cerveau passe par le décryptage de notre subconscient. )

–  Le site HEC (Parler et vendre au cerveau)

Et pour en savoir davantage, les moteurs de recherche vous conduiront sur une foule d’autres sites.

Une Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :