Chrétiens d’Orient


Un déjeuner avec le Père Pascal Gollnisch, organisé par le Groupe « Rencontre-Découverte avec un prêtre », a été l’occasion de mieux connaître L’Œuvre d’Orient », ses objectifs, son travail incessant pour aider les chrétiens de cette partie du monde à vivre leur foi dans la Paix et dans leur pays, comme l’exigeaient les manifestants, le 14 novembre dernier, après l’attentat contre la cathédrale de Bagdad du 31 octobre.

Fondée en 1856 par le baron Cauchy et des professeurs laïcs de la Sorbonne sous le nom de « L’œuvre des écoles d’Orient », « L’Oeuvre d’Orient est au service des chrétiens d’une région du monde où se concentrent d’importants défis de notre temps. » (relevé sur le site de l’Oeuvre d’Orient).

Alors que nous vivons nous-mêmes notre foi (ou notre absence de foi) sans que cela nous pose le moindre souci sécuritaire, essayons d’imaginer ce que serait notre vie si nous devions nous cacher pour aller prier, s’il nous fallait économiser nos réactions de peur qu’un mot de trop ne déclenche des foudres, ou si nous nous trouvions dans l’obligation d’afficher une croyance sans partager la foi.

Le site de l’Oeuvre d’Orient propose des articles passionnants sur la diversité des Eglises d’Orient, la situation des chrétiens d’Orient et les chrétiens d’Orient en France, ainsi qu’une riche bibliographie.

Parmi les moyens d’agir suggérés au cours de ce déjeuner, le Père Pascal Gollnisch a souligné l’importance de créer des liens entre nos paroisses « latines » et les chrétiens d’Orient en France, ainsi que la sensibilisation de nos politiques et organismes internationaux (députés, Europe, Unesco, Onu) pour que soient respectés les droits des minorités (sans mettre l’accent sur les seuls chrétiens, car d’autres minorités religieuses souffrent, au même titre qu’eux.)

Cette démarche, a souligné le Père Gollnisch, s’inscrit dans le message de Benoît XVI pour la célébration de la journée mondiale de la Paix, le 1er janvier 2011, où l’on peut lire notamment : « … j’invite les catholiques à prier pour leurs frères dans la foi qui souffrent violences et intolérances, et à leur manifester leur solidarité. […] Dans l’univers mondialisé caractérisé par des sociétés toujours plus multi-ethniques et multi-confessionnelles, les grandes religions peuvent représenter un important facteur d’unité et de paix pour la famille humaine. »

On notera l’esprit de totale et confiante ouverture de Benoît XVI qui écrit non pas le christianisme, mais « les grandes religions ».

On en trouvera le texte complet sur le site de l’Eglise Catholique en France. Ce texte, qualifié de « mini encyclique », est également édité chez Téqui (2,50€) en vente à La Procure.

Merci à l’œuvre d’Orient et tous les autres mouvements et associations qui, outre leur action en faveur de nos frères de là-bas, nous invitent à ne pas oublier que les catholiques ne sont pas tous « latins »,  et à ouvrir les yeux pour exiger que les minorités religieuses puissent toutes vivre leur foi dans la paix et dans leurs pays.

Photo du Père Gollnisch : site de l’Oeuvre d’orient
Photo manifestation : JMT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :