Erreur de casting ?


En ce jour où nous commémorons le chemin sur lequel le Christ a marché, portant sa Croix avec l’aide d’un passant nommé Simon, jusqu’au lieu de sa mort, gardons une pensée particulière pour Benoît XVI. Victime d’un incroyable acharnement médiatique, c’est une véritable souffrance qu’il doit porter, venant de l’intérieur de l’Eglise en raison des fautes commises par quelques prêtres, et de l’extérieur en raison de la violence des attaques dirigées contre l’Eglise en générale et contre lui tout particulièrement.

Les actes pédophiles constituent une faute hautement condamnable qui exige justice. Nul ne peut le nier. Mais ceux qui ont encore un peu de mémoire se souviendront (peut-être en s’étonnant) de l’ire qu’a soulevée chez certaines personnalités, voici pas très longtemps, l’arrestation de Roman Polanski par les autorités helvétiques, pour le motif que l’on sait.

Alors, deux poids deux mesures ?  Erreur de casting ?

Dimanche, lorsque nous commémorerons la résurrection du Christ dans la Joie de Pâques, les Messagers de l’Alliance proposent à tous ceux qui le voudront bien de prier pour Benoît XVI et pour toutes les religieuses et tous les religieux, en demandant au Seigneur qu’Il les entoure de Son affection et que l’Esprit leur donne Sa force.

Joyeuses Pâques, dans l’espérance et la joie pour tous les croyants, dans la paix et la joie pour tous les autres.

2 Réponses

  1. L’extrême virulence des attaques, tellement en si peu de temps, et leur focalisation sur une seule personne traduisent une haine orchestrée. J’ajoute que ce Pape qui ose faire toute la lumière sur les activités pédophiles de certains prêtres, est comme un démineur au sujet duquel une certaine presse voudrait que la mine lui explose au visage. De la haine tartinée d’imbécilité.

  2. Sans nul doute ! On peut aussi prendre connaissance de l’homélie du Cardinal Vingt-Trois, lors de la messe chrismale de mercredi dernier à Notre-Dame de Paris, et du message adressé par les Evêques de France au Saint Père à l’occasion de leur dernière assemblée plénière à Lourdes.

    « Dans notre pays démocratique, les chrétiens sont encore des citoyens à part entière, mais certainement pas au vu du traitement qui leur est réservé dans l’information ». Un propos de l’Archevêque de Paris qui invite à ne pas se laisser « mener en bateau ».

    Sainte fête de Pâques !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :