Une vie dans le refus de la violence



Le livre que vient de publier Christophe Henning est le fruit de ses rencontres avec le Frère Alain Richard, fondateur des Cercles de Silence rappelant la dignité de l’homme et notamment de l’étranger sans papier. Les lecteurs de La Croix ont pu lire un entretien avec ce frère franciscain, dans le numéro des 9 et 10 janvier 2010.
Du Guatemala au siège de l’Onu, en France, à Chicago ou au Sri Lanka, Alain Richard n’a cessé de consacrer sa vie au refus de la violence. Au fil de ces entretiens avec Christophe Henning, qui sortent en librairie ces jours-ci, il explique comment, à la source de Gandhi, Lanza del Vasto et au creuset de l’évangile, il a forgé une vie d’engagement et de convictions.
Cet ouvrage veut être un élément constructif dans les débats de la société d’aujourd’hui, à quelques jours de la journée mondiale des migrants
Un livre qu’aurait pu illustrer cette phrase de Maurice Zundel : « On ne peut vraiment parler de Dieu qu’en devenant soi-même une vivante parole de Dieu, et tout cela s’accomplit au cœur du silence. » (voir La Croix des 9 et 10 janvier, bas de la page 11)

Une vie dans le refus de la violence
Entretiens avec Christophe Henning
Ed. Albin Michel, 266p., 18€


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :